Condamné après avoir escroqué des héritiers

0
948

Le clerc de notaire avait fait des faux pour se servir dans les successions.


C’est une affaire peu banale qui était jugée la semaine dernière devant le tribunal correctionnel de Bourg-en-Bresse. Un futur clerc de notaire poursuivait ses études en alternance à Miribel. En une grosse année, et jusqu’en décembre 2020, il a réussi à détourner près de 180.000 euros de plusieurs successions, par plusieurs stratagèmes élaborés. Il lui arrivait même de se faire passer pour un notaire pour recevoir les clients et arriver à ses fins. Il détournait ainsi les documents bancaires de ses victimes, facturait des frais de succession particulièrement élevés ou établissait des renoncements à succession et se faisait virer de l’argent sur des comptes bancaires, qu’il avait préalablement ouverts. Mais l’une des familles flouées a découvert le pot aux roses, mettant fin à ses agissements. Au cours de l’enquête, les gendarmes arrivent à retrouver plusieurs autres victimes. Lors de sa en garde à vue, l’homme a reconnu les faits et expliquer ses détournements par son addiction au jeu. Car de l’argent, il ne reste plus rien, celui-ci a été dépensé en ligne, dans des paris notamment, et au casino.
Un an plus tard, l’escroc s’est retrouvé à la barre et a été condamné à deux ans de prison dont un avec sursis probatoire. Mais pour les victimes, il sera bien compliqué de retrouver les sommes flambées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here