“L’élan de solidarité nous a fait chaud au cœur”

0
580

La maison de Dominique Natech et Stéphanie Péguet a brûlé dans l’après-midi du dimanche 9 janvier et la famille a tout perdu. Malgré sa détresse, le couple a réussi à garder le moral grâce à un remarquable élan de solidarité.


Durant plusieurs années, Stéphanie Péguet et Dominique Natech ont mis toute leur énergie à rénover la ferme familiale pour en faire une habitation des plus confortables pour eux et leurs quatre enfants : Luna, 8ans, Djulia, 5 ans, Leo, 4 ans et Thibo, 2 ans. Cette petite famille, les Pizolands ont pris l’habitude de la voir se promener dans le village, toujours prêts à s’arrêter pour un sourire ou une conversation. Malheureusement, tout ce bonheur a volé en éclat le 9 janvier avec l’incendie de leur maison. Stéphanie raconte : “Quand j’ai senti le feu, c’était trop tard, les flammes faisaient déjà rage et on n’a eu que le temps de sortir avec nos enfants et notre petite chienne, on n’a pas pu retrouver Nala notre chatte. Malheureusement, ma petite chienne berger allemand Steyla est repartie dans la maison. Elle n’avait que deux mois et est morte asphyxiée. Cela nous fait beaucoup de peine.” Les enfants sont très choqués et dévastés par la mort de leurs animaux. Une aide psychologique devrait leur être apportée.
Du côté matériel, la maison a brûlé de fond en comble, tout a été détruit par le feu, ou par la suie. La famille a tout perdu : mobilier, vaisselle, vêtements, jouets… Stéphanie précise : “Les pompiers ont seulement pu récupérer une pochette bien épaisse où il y avait tous les souvenirs de ma maman décédée”. L’assurance a promis que tout serait reconstruit avec un délai d’au moins 6 mois. En attendant, le premier soir, ils ont été hébergés chez le papa de Stéphanie. Dès le lendemain, la municipalité de Montluel leur a proposé un logement d’urgence pris en charge par l’assurance. Pour la suite, Dominique a reçu une proposition de logement plus grand, avec un loyer correspondant au montant alloué par l’assurance.
Malgré sa détresse, le couple garde le moral, grâce au formidable élan de solidarité qui les a entourés.

L’afflux a été tel que la mairie a dû dire stop


Le soir-même, un appel était lancé par la commune et, dès le lendemain matin, les dons ont afflué : principalement des jouets, des vêtements d’enfants, du matériel scolaire. Une cagnotte Leetchi a aussi été ouverte… Certains ont promis meubles, chambre d’enfant, vaisselle et linge de maison pour le moment où ils seront relogés. L’afflux a été tel que la mairie a dû dire stop. Des bénévoles sont venus aider à trier tout cela. Sans compter tous les messages de soutien sur les réseaux sociaux… Toute la Côtière s’est montrée solidaire. Stéphanie explique : “Les enfants ont pu retrouver le sourire grâce à la montagne de jouets, malgré les souvenirs de l’incendie qui restent présents”. Dominique et Stéphanie sont touchés par cet élan : “Cette gentillesse, cette solidarité nous ont fait vraiment chaud au cœur. On se sent soutenus, aimés. On n’aurait jamais pensé avoir autant de messages de soutien. Cela nous a permis de ne pas sombrer et de garder malgré tout le moral. Nous remercions tout le monde du fond du cœur ! À présent il nous faudra reconstruire notre vie”.
Cette générosité semble un juste retour des choses pour ce couple, qui en 2018, avait partagé le bonheur de son mariage avec ses amis, mais aussi de nombreux habitants du village autour d’un buffet champêtre cuisiné par Stéphanie et d’un punch concocté par Dominique.
       

R.P.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here