En 2022, plusieurs chantiers vont se concrétiser dans la ville

0
309
Retardés depuis 2020 les travaux de construction d'une résidence offrant 35 logements, avenue Jules Pellaudin, sont désormais bien engagés

La physionomie d’Ambérieu-en-Bugey va continuer d’évoluer au cours de ces prochains mois. Plusieurs chantiers sont en effet en phase de concrétisation, certains à l’initiative de la collectivité, d’autres sous l’égide de promoteurs privé. Le point sur les travaux en cours ou à venir.

Malgré la réduction drastique des investissements ces deux dernières années, plusieurs chantiers portés par la commune, la Communauté de communes ou la Région, vont se poursuivre ou débuter dans l’année 2022.
Parmi ceux-là, les travaux d’agrandissement du lycée de la Plaine de l’Ain, projet majeur pour la ville. L’entreprise Bouygues est ainsi à l’ouvrage pour matérialiser cette extension devenue indispensable. Ce chantier prévoit notamment la réalisation de 32 classes supplémentaires, et la construction d’un nouveau restaurant scolaire. À charge de la Région, l’investissement total sera de 35 millions d’euros.
Mais dans le quartier de la gare, les choses continuent aussi de bouger. Pour rappel, la Communauté de communes et la municipalité d’Ambérieu ont entrepris de développer ici un nouveau pôle économique plus particulièrement dédié aux activités tertiaires. Une démarche globale qui s’inscrit dans un contexte de revitalisation de la zone et de développement de son attractivité. C’est dans ce contexte que l’aménagement d’une nouvelle gare routière va débuter cette année, ainsi que le réaménagement du parvis de la gare SNCF. Par ailleurs, la Communauté de communes de la plaine de l’Ain s’est rendue propriétaire d’une friche où se situaient naguère les transports Cordier, rue Bravet ainsi que de plusieurs tènements fonciers avoisinants. Des logements pour étudiants, bureaux, espaces de co-working vont bientôt voir le jour. Dans le quartier Noblemaire, les abords des bâtiments vont également être réaménagés, avec la création d’espaces de jeux, une place de stationnement par logement, une entrée unique pour chaque tour… Ces travaux prévus pour le début du printemps.
Enfin, l’intercommunalité qui a la compétence pour l’aménagement et l’entretien des zones économiques va programmer des travaux de réfection de la chaussée, avenue de la Libération depuis le giratoire de l’avenue Léon Blum, jusqu’à l’avenue du colonel Chambonet. Une voie douce pour piétons et cyclistes sera également mise en place.
À cela, il faut ajouter la création de la résidence intergénérationnelle “Haissor”, rue Jacquinod (vers la MJC), qui sera finalisée, et le restaurant scolaire de l’école Jules Ferry situé au rez-de-chaussée, qui sera opérationnel d’ici la prochaine rentrée scolaire.
Autre chantier, celui de l’ancien garage Fiat situé avenue Jules Pellaudin, qui a été démoli en octobre dernier. Sur l’emplacement ainsi libéré, le promoteur Novalys a entrepris ici la construction de 35 logements, dont cinq T5, onze T4, quatorze T3, et cinq T2. G.C.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here