Faire rayonner la gastronomie française et les talents internationaux

0
434

Fondée à La Boisse et installée en Colombie, l’association Gastronomie France met en lien talents culinaires du bout du monde et restauration hexagonale.


Voilà un peu plus de six ans qu’a été fondée à La Boisse, une association qui rayonne depuis l’autre bout du monde pour faire se rencontrer talents culinaires internationaux et restauration hexagonale : Gastronomie France. Tout commence par une histoire de passion et de famille : Yoann Nivard, son fondateur, alors en école de commerce, part en stage six mois en Argentine parfaire son espagnol. Il s’attache vite à l’Amérique Latine et repart pour six mois en Colombie. Il crée là sa première structure, une agence de placement de candidats internationaux dans des entreprises colombiennes. Au contact du tissu économique local, émerge au fur et à mesure le projet de proposer des Colombiens pour des stages en France. Puisque “tous les chefs étoilés dans le monde sont passés par la France”, une conversation avec son père, Jacques, fait ressortir l’idée d’axer cela autour de la gastronomie française.
Ensemble, et aidés au début par Ludivine, la sœur de Yoann, ils fondent Gastronomie France en novembre 2015 afin de proposer de jeunes talents francophones – stagiaires ou jeunes diplômés d’écoles de cuisine et d’hôtellerie – à des établissements hôteliers et de restauration de renom en France. Les premiers candidats sont d’abord colombiens, bien sûr, et l’association est soutenue dès les premières années par le SENA, le Service National de l’Apprentissage colombien. Une centaine de stagiaires passent désormais chaque année par leur programme, venant aussi du reste de l’Amérique : Mexique, Pérou, Argentine, Panama et même États-Unis. Le concept se développe également vers l’Asie, plus précisément au Japon. Évidemment, un certain niveau en français est requis mais des cours de langue sont prévus dans le programme.
Côté France, l’association a bénéficié du soutien de Relais & Châteaux et s’est alliée à plus d’une centaine d’établissements dans tout le pays, dont une trentaine référencés au Guide Michelin, et la demande continue à augmenter. Rien qu’entre 2020 et 2021, en partie à cause de la perte de personnel depuis le début de la pandémie, elle a progressé de 55 %. L’une des idées est aussi de sortir un peu des zones touristiques et de plus représenter les terroirs. “Nous n’avons pas beaucoup d’établissements dans l’Ain et c’est un regret”, déclare Yoann Nivard.
L’association a récemment franchi une nouvelle étape dans son organisation avec, à sa direction, Alejandra Ramirez, épouse de Yoann Nivard, qui a quitté son métier d’ingénieur environnemental, pour rejoindre cette œuvre familiale dans laquelle sa propre sœur Sara, impliquée depuis six ans, s’occupe des entretiens préliminaires avec les candidats. Un autre symbole du renforcement de cette histoire de famille et de passion franco-colombienne.   
       

F.D.


Gastronomie France – Trouvez des profiles Internationaux pour votre hôtel et votre restaurant

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here