Les élus réduisent leurs indemnités

0
281

Les premières réunions du conseil municipal ont permis de mettre en place la nouvelle équipe et son fonctionnement renouvelé. Non sans une certaine hostilité de l’opposition. État des lieux, point par point.

Délégations du maire

À chaque début de mandat, le maire se voit attribuer des délégations afin d’assurer l’avancement des dossiers. Ce point formel a été adopté sans les cinq voix de l’opposition.


Des conseillers municipaux délégués

Outre les adjoints élus lors du premier conseil municipal, le maire, Christine François, a souhaité également créer quatre postes de conseillers municipaux délégués. Ainsi, Raphaël Payre sera en charge des réseaux, Raymond Pistil de la voirie et de la sécurité, Valérie Jullier des affaires sociales et de la solidarité et Véronique Duplan des finances. Jean-Yves Girand, maire sortant battu désormais dans l’opposition, s’est interrogé sur le fait que des commissions demandant beaucoup de travail soient attribuées à des conseillers délégués plutôt qu’à des adjoints. Christine François a répondu que les réseaux étaient une compétence en grande partie intercommunale, que les personnes désignées ont des compétences en la matière et que ce mode de fonctionnement convient mieux à l’équipe. La délibération a été adoptée avec les 18 voix de la majorité, l’opposition ayant voté contre.


Les indemnités de fonction en baisse de 25 %

Décision symbolique, mais pas seulement puisqu’elle apportera un bénéfice aux finances communales : les élus ont décidé la diminution d’environ 25 % des indemnités attribuées aux élus. Soit une économie d’environ 10.000 euros annuels pour le budget de la ville. Concrètement, en tant que maire, Christine François recevra 1.500 euros bruts par mois, chacun des 6 adjoints 550 euros et chacun des 4 conseillers délégués 233 euros. L’opposition a de nouveau voté contre cette délibération, pour autant adoptée.

Désignation des délégués dans les différentes instances

Matthieu Brière a été désigné pour être titulaire au Symalim (syndicat mixte du Grand Parc de Miribel Jonage), Agnès Garoutte est suppléante. Raphaël Payre et Raymond Pistil siégeront au Syndicat Intercommunal d’Energie et de E-communication de l’Ain. Sébastien Faure, Chloé Flaceau, Julien Favreau et Nathalie Garcia sont suppléants. Julien Favreau et Elodie Queirel représenteront la commune au sein de la société publique locale SEGAPAL (en lien avec le Grand Parc). Sur toutes ces désignations, l’opposition s’est abstenue.


Une dizaine de commissions créées

Dix commissions thématiques ont été créées : la première pour le suivi des associations, les actions sportives et culturelles et la participation citoyenne ; la seconde pour la recherche de subventions et l’aide au développement des entreprises et artisans ; la troisième pour l’urbanisme, la quatrième pour la vie scolaire, périscolaire et les activités en lien avec les enfants ; la cinquième fera le lien pour définir un projet pour la commune, l’environnement, le patrimoine, le Plan Climat Air Energie Territoire et la liaison avec les services techniques ; la sixième sera en charge de la communication, des animations et de la dématérialisation ; la septième des réseaux, la huitième de la voirie, la sécurité et la vidéosurveillance ; la neuvième du CCAS, logement et de l’aide au numérique et la dixième des finances. Les élus de la majorité comme de l’opposition se sont répartis dans chacune des commissions. L’opposition s’est toutefois abstenue lors du vote par trois voix, et voté contre par deux voix.


Enfin, dans les questions diverses, il a été précisé que l’opposition disposerait d’une tribune dans le magazine de la ville.  

C.B.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here