Des vœux en ligne pour André Moingeon qui a dévoilé quelques projets pour 2022

0
277
Le maire de Lagnieu a formulé ses souhaits sur les réseaux sociaux

En raison de l’évolution sanitaire et afin de rester en conformité avec les directives gouvernementales, la traditionnelle cérémonie des voeux de Lagnieu n’a pas lieu pour la deuxième année consécutive. Cependant, quelques maires se sont d’ores et déjà lancés sur les réseaux sociaux pour s’exprimer. C’est ce qu’a fait le maire André Moingeon, quelques heures avant le passage à 2022.

Le 27 décembre 2021, le gouvernement donnait ses nouvelles consignes. Les cérémonies de vœux des maires et plus largement des élus, étaient annulées pour endiguer la pandémie de Covid-19. Faute de pouvoir assurer ce rendez-vous traditionnel avec leurs administrés, beaucoup vont passer par des vidéos en ligne, des courriels réduits à leur strict minimum, des messages dans le bulletin municipal… Quoi qu’il en soit, exit les pots de fin d’année, les dégustations de galettes des rois et autres cérémonies. Pour beaucoup de maires, la solution passe par les réseaux sociaux.
C’est sur Facebook qu’André Moingeon a choisi de s’exprimer, quelques heures avant le passage à l’an 2022, exactement comme il l’avait fait l’année précédente. Dans cette allocution légèrement plus courte qu’en 2021, il a commencé par une brève rétrospective de l’année écoulée, avec l’ouverture en septembre dernier, du restaurant scolaire, dédié aux enfants de maternelles, “en espérant que cela facilite la vie quotidienne des parents”. Il a évoqué également les aménagements à l’entrée de Lagnieu, au lieu-dit carrefour de “Chamoux”, afin de sécuriser les automobilistes qui empruntent cet axe, mais également sécuriser le cheminement et les arrêts de bus. D’autre part, il a fait état de la plantation d’une centaine d’arbres dans le parc paysager, derrière la salle polyvalente, “grâce au travail formidable des employés des espaces verts”.
Du côté des projets 2022, André Moingeon, a abordé la volonté municipale de s’impliquer davantage en matière environnementale. Cela passera notamment par l’installation de deux bornes de recharge pour les véhicules électriques, près du gymnase. Autre projet, et pour accompagner les associations qui fréquentent le stade, en particulier le club de foot, et les scolaires du collège, le remplacement de la pelouse, par de la pelouse synthétique. “Cela économisera l’arrosage fait jusque-là, avec de l’eau potable” a précisé le premier magistrat. D’ailleurs, cette eau potable, la commune souhaite sécuriser son approvisionnement et sa ressource. Pour cela, elle va expérimenter et tester une nouvelle installation au nord de la ville.
“J’émets aussi le souhait, que nous soyons plus attentifs à notre environnement et notamment au fait de déposer des ordures au pied des containers enterrés, ce qui nécessite un nettoyage par la collectivité…” a déclaré le maire qui souhaite également que chacun fasse un effort pour préserver et conserver la quiétude d’une ville à la campagne. Un autre projet très attendu et dont l’étude s’est terminée récemment, concerne la petite enfance, avec la création d’une micro-crèche de douze berceaux, avec l’aide de la CAF en tant que partenaire dans ce dossier.
André Moingeon a conclu son intervention par un message de solidarité en ayant une pensée pour les plus démunis ou pour les personnes malades ou ayant subi un deuil.
Enfin, du côté de l’état civil, on retiendra qu’en 2021, la ville a recensé 57 naissances, 23 mariages et 86 décès. F.M.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here