Quelle proportion de foyers imposables dans votre commune ?

0
255

Dans chacune de nos communes, quelle proportion de foyers paie réellement l’impôt sur le revenu ? Alors que le prélèvement à la source est désormais la règle, les toutes dernières statistiques relatives à l’impôt sur le revenu acquitté en 2020 donnent une réponse précise de la répartition géographique des contributeurs. Selon nos villes et villages, d’importantes disparités existent. Grâce au tableau ci-contre, visualisez d’un seul coup d’œil la proportion des foyers soumis à l’impôt dans votre ville.


L’impôt sur le revenu concerne, en 2020, toujours un peu moins de la moitié des foyers fiscaux du pays. Et les 10 % les plus imposés payent à eux seuls plus de 70 % du montant total prélevé grâce à l’impôt sur le revenu.
En Auvergne-Rhône-Alpes, région économiquement dynamique, la proportion des foyers soumis à l’impôt sur le revenu est cependant sensiblement supérieure à la moyenne nationale. Ici, ils sont ainsi un peu plus de 52 % à être imposés sur le revenu en 2020 (sur salaires 2019). Dans le département de l’Ain, la proportion des foyers imposables dépasse même désormais 53 %, selon les dernières statistiques départementales fournies par la Direction générale des finances publiques (DGFIP). Parmi les 356.616 foyers fiscaux enregistrés dans l’Ain, après dégrèvements ou autres abattements, presque 191.000 ont ainsi dû mettre la main au portefeuille l’an dernier. Grâce à leur contribution, l’État a prélevé plus de 635 millions d’euros nets.


70% des foyers de Thil payent des impôts alors qu’ils sont à peine  38% à Tenay et 47% à Ambérieu


Sur les 67 communes de notre territoire de diffusion, la proportion des foyers imposables sur le revenu connaît, comme ailleurs, des disparités importantes. On retiendra que 9 d’entre elles ont moins de la moitié de leur population soumise à l’impôt. À Tenay, les foyers imposables ne sont ainsi pas plus 38 %. Suivent Saint-Rambert-en-Bugey (40 %), Argis (43 %), Sault-Brénaz (46 %), Ambérieu-en-Bugey (47 %), Chaley (48 %), Jujurieux (49 %), Pont-d’Ain (49 %) et Serrières-de-Briord (49 %). On notera qu’aucune commune du territoire de la Côtière ne figure parmi celles ayant les plus faibles pourcentages de foyers imposés. Rien de très nouveau, puisque d’une façon générale, plus on se rapproche de Lyon, plus le niveau de vie grimpe. Avec 53 % de foyers fiscaux imposés, Meximieux est la commune de la Côtière qui en comptabilise le moins, à égalité avec Béligneux.
De l’autre côté du tableau, c’est Thil qui pointe en tête avec seulement 30 % de foyers non imposables (70 % d’imposables). La proportion est quasiment identique pour Tramoyes, Neyron, Sainte-Croix… ou même Ambutrix, commune du secteur Bugey qui se démarque des autres.

Dans l’Ain, environ 759 foyers payent également l’Impôt sur la Fortune Immobilière


Pour rappel, depuis 2018, l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) a été remplacé par l’impôt sur la fortune immobilière (IFI). L’IFI concerne les personnes détenant un patrimoine immobilier net supérieur à 1,3 million d’euros au 1er janvier de l’année d’imposition. Mais comme pour l’ISF, excepté pour les métropoles, les services de la DGFIP ne communiquent pas d’informations détaillées à l’échelon communal afin de garantir la confidentialité des contributeurs concernés. On sait néanmoins que dans les deux tiers des cas ces contributeurs sont âgés de plus de 65 ans et qu’ils ont été prélevés d’un montant moyen de 11.000 euros en 2020.
Dans l’Ain, parmi les 356.616 foyers fiscaux enregistrés, 759 d’entre eux ont payé l’impôt sur la fortune immobilière l’an dernier (0,21 %), et sans véritable surprise, au sein de notre région, c’est en Haute-Savoie, département frontalier de la Suisse, que la proportion de foyers assujettis à l’IFI est la plus importante (0,54 %).
Des chiffres qui devraient vraisemblablement encore grimper lors de la prochaine collecte de l’impôt sur le revenu en raison de la nouvelle poussée des prix de l’immobilier.       

 G.R.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here