La première tranche des travaux de Montferrand est achevée

0
719
Un échafaudage a permis d’effectuer un ravalement complet de la façade Ouest. Des travaux vont se poursuive en 2022, avec notamment le ravalement de la façade Sud

Durant plusieurs semaines, d’importants travaux ont été réalisés sur un monument historique de la ville de Lagnieu : le château de Montferrand. Retour sur l’histoire de cet édifice et l’objectif des travaux de rénovation réalisés.

C’est en 2011 que la commune de Lagnieu a souhaité acquérir une partie du château de Montferrand, afin de préserver, conserver et mettre en valeur cet édifice, et sauvegarder des éléments intéressants d’un point de vue historique et patrimonial. L’objectif est évidemment également de partager cette richesse en la faisant découvrir aux habitants du territoire, en particulier sa salle des peintures, un décor du XVIème siècle, unique, qui avait été oublié depuis la vente du château à la Révolution et dont l’histoire restera quasiment méconnue jusqu’en 2017.
En 2014, la commission du patrimoine a donc décidé de lancer un vaste programme de sauvegarde et de mise en valeur du château sur plusieurs années, en se conformant aux directives des monuments historiques et de la DRAC. Les travaux réalisés à ce jour sont nombreux. La commune a ainsi fait démolir de vieilles maisons accolées au château, ce qui a permis de mettre en valeur la bâtisse et de créer un cheminement piéton sur son périmètre. La réfection totale de l’intérieur du château a aussi été engagée : électricité, sols, murs, huisseries, plafonds, dont la restauration de la spectaculaire salle des peintures et la création de sanitaires, mais aussi la réfection des façades qui a débuté cette année (une tranche chaque année) et la mise en valeur par un éclairage à LED. Mais cela concerne aussi la façade Ouest et la tour Nord-Ouest.
L’entreprise SALA Constructions de Lagnieu a été chargée d’exécuter ce dernier chantier qui s’est étalé sur un mois. Le ravalement a nécessité la mise en place d’un échafaudage sur toute la hauteur du château afin d’effectuer le piquage de l’enduit existant et des joints, puis de permettre l’application d’un mortier composé de chaux de saint Astier et de sable naturel du pays, et enfin, le brossage des joints à pierre vue. Ces travaux ont été réalisés conformément aux directives des monuments historiques pour un montant de 48.012 euros TTC.
La commission devrait maintenant poursuivre le ravalement des façades les deux prochaines années : façade Sud ainsi que les tours Sud-Ouest et Sud-Est en 2022 et la façade Nord ainsi que la tour Nord-Est en 2023. F.M.

Le château au fil du temps…

C’est vers la fin du XIVème siècle, en 1392, que Aymard de Montferrand obtint des syndics de Lagnieu une tour des fortifications de la ville, nommée tour du Vernay, qui servit de base de construction du château. Les Montferrand font partie des plus illustres et anciennes familles bugistes, puisque leur nom a été répertorié depuis l’an 1200. Le 11 mai 1471, Claude Montferrand, a obtenu du duc de Savoie Amédée VIII l’autorisation de faire construire le château. Claude de Montferrand était l’aîné d’une fratrie de six enfants. Le château comporte un imposant corps de bâtiment rectangulaire flanqué de tours aux quatre angles qui étaient destinées à recevoir des escaliers à vis pour desservir les différents étages, il possède des fenêtres à meneaux équipées de “coussièges” (bancs dans l’embrasure des fenêtres). Sur une des entrées sud-est on peut encore distinguer ce qu’il reste des armoiries de la famille. À une période indéterminée, le château a été en partie détruit. Initialement, il était deux fois plus vaste et organisé autour d’une cour intérieure. Il a pris sa forme actuelle seulement au XVIIIème siècle. À la Révolution, les descendants, ayant émigré, le château fut vendu comme bien national, puis par la suite revendu à 13 propriétaires le 16 janvier 1794. Il a été inscrit au registre des monuments historiques le 28 décembre 1990. L’édifice n’a plus sa toiture d’origine. Elle avait été remplacée au XIXème siècle, puis s’est effondrée en 1974. Elle est remplacée aujourd’hui par une couverture métallique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here