Six véhicules brûlés à Meximieux : la nuit de la Saint-Sylvestre à l’image de l’année écoulée

0
552

En une heure de temps, six véhicules ont été détruits par les flammes à Meximieux pour le passage à la nouvelle année. La nuit précédente déjà, des feux de poubelle et une voiture brûlée étaient venus troubler la quiétude de la ville.

La ville de Meximieux possède un triste record dont elle se serait bien passé : celui du nombre de véhicules brûlés dans l’Ain pendant la nuit du passage au nouvel an. Le premier départ de feu est signalé vers 23h45. Une camionnette s’embrase sur un parking à proximité de la caserne des pompiers. Démarre alors un jeu du chat et de la souris qui durera une heure. Une voiture sur le parking de la gare, un scooter dans la rue du stade, une seconde voiture dans la rue Boisset, une troisième sur le parking Boisset et enfin, une dernière rue du Faroux, vers l’hôpital local. Une heure à peine s’est écoulée. Tout s’arrête. Est-ce la montée en puissance des forces de l’ordre sur le terrain qui conduit à ce que cela cesse enfin ?
Personne n’a été interpellé ce soir-là, mais une enquête a démarré et se poursuit. Chacun des six véhicules détruits a été ciblé par un départ de feu distinct. Les victimes ont déposé plainte. Toutes sont originaires de la commune ou passaient la soirée dans de la famille à Meximieux.
Cette soirée a été précédée d’une autre déjà marquée par des incendies. Vers une heure du matin le 31 décembre, une voiture a été incendiée dans la rue de l’Église. Celle-ci avait été volée un peu plus tôt et accidentée. Vraisemblablement immobilisée au milieu de la route, elle a été embrasée sur place. Plusieurs feux de poubelle ont également été à déplorer cette nuit-là. Une enquête est en cours.
Malheureusement, l’année 2022 commence sur la même tonalité que 2021 à Meximieux. En effet, la commune avait déjà été marquée par la destruction d’une dizaine de voitures depuis septembre, poussant le maire à demander des renforts à la gendarmerie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here