La laiterie artisanale La Côtière voit de plus en plus grand

0
1265
En 13 ans, la petite fromagerie de Meximieux a pris son envol, passant de 3 à 30 salariés ! Et ce n’est pas terminé puisque la voilà qui prend désormais possession de l’ancien site Valment à Leyment

C’est officiel depuis maintenant quelques semaines, l’ancienne fromagerie Valment de Leyment va reprendre du service. C’est donc la laiterie artisanale La Côtière, basée à Meximieux, qui viendra sur le site leymentais en vue d’y installer son atelier de fabrication de préparations fermentées. Explications.

Pour répondre au franc succès de ses yaourts, faisselles et fromages blancs battus, des produits régulièrement médaillés au Concours Général Agricole et au Concours International de Lyon, la laiterie artisanale La Côtière s’engage dans un nouveau plan de développement à 3,5 millions d’euros, soutenu par les aides accordées afin de soutenir la relance aux investissements industriels dans les territoires. C’est dans l’ancienne fromagerie Valment, située en bordure de l’A42, qu’elle a décidé d’installer un nouvel atelier de fabrication. L’équipe de production et l’équipe administrative y prendront place courant 2022 après des travaux de réhabilitation des locaux et l’installation de nouveaux équipements. La gamme de produits fermentés de la Laiterie la Côtière sera exclusivement fabriquée dans cet atelier plus adapté, à 15 kilomètres de Meximieux, le siège de sa naissance, 13 ans plus tôt.
La société s’appuiera bien évidemment sur ses secrets de fabrication et son savoir faire désormais bien rodé qui font sa réputation. “C’est essentiel, nous portons des valeurs artisanales à travers des recettes traditionnelles. Nous maintenons la transformation d’un lait entier, local, lentement pasteurisé en cuve, ainsi qu’un moulage à la main pour le fromage blanc. Du pis au pot nous avons fait le choix du local. Les matières premières et même les emballages viennent de Rhône-Alpes…” explique Frédéric Bussy, le dirigeant de cette société florissante.
En 13 ans, la Laiterie est ainsi passée de 3 à 30 salariés et s’appuie désormais sur 4 boutiques, dont une en ligne. Elle va passer également de 400 m2 à 1.500 m2 en surface d’atelier de fabrication. D’ici quelques mois, la Laiterie de Leyment transformera près de 20.000 litres de lait par semaine, et toujours avec le lait des agriculteurs du département de l’Ain. En plus de permettre une augmentation du volume produit, cette évolution devrait permettre des améliorations à divers niveaux. Par exemple, le remplacement du plastique par le verre de l’ensemble de la gamme des yaourts individuels, avec un projet à moyen terme de réemploi d’une partie des pots en verre, mais aussi la mécanisation de certaines tâches pénibles tout en préservant un contact direct avec le produit, lors du moulage des faisselles à la main par exemple.
Et le gérant de la Laiterie avoue qu’il a déjà quelques projets pour les quelques centaines de m2 restant inoccupés de son futur site de fabrication… Il imagine ainsi pouvoir proposer une étape dans le circuit touristique incluant le futur musée du château d’Antoine de Saint-Exupéry situé à seulement 2,7 km de là. Mais que les inconditionnels ne paniquent pas, le magasin historique de Meximieux ne bouge pas. L’espace libéré servira cependant au réaménagement de l’arrière-boutique et permettra le développement de l’activité de préparation de commandes des particuliers. F.M.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here