Le forum de l’emploi sonne bien creux

0
572
La salle polyvalente buyatine était particulièrement calme au cours de cet après-midi

Organisé exceptionnellement l’après-midi, le dernier forum de l’emploi qui s’est tenu le 7 décembre 2021 à la salle polyvalente de Saint-Jean-de-Niost, n’a malheureusement pas été une franche réussite.

Afin d’être au plus proche de ses habitants, la Communauté de Communes de la Plaine de l’Ain (CCPA) en partenariat avec Pôle Emploi proposait au cours de cet automne les mardis de l’emploi. L’occasion rêvée pour les personnes en recherche d’emploi d’aller à la rencontre des entreprises proches de chez elles et qui recrutent.
Du 19 octobre au 14 décembre 2021, neuf forums étaient ainsi programmés sur le territoire intercommunal de la Plaine de l’Ain sachant que cette fin d’année servait surtout de phase de test avant un déploiement plus important l’an prochain. Mathieu Robin, chargé de mission responsable de l’organisation de ces forums, tire un premier bilan “plutôt positif” des mardis de l’emploi : “Comme toute expérimentation, il y a du bon et du moins bon. Il y a des choses à corriger bien sûr. Près de 400 personnes sont venues sur huit forums. On est dans les objectifs que l’on s’était fixé. 80 à 90 personnes ont trouvé un travail en CDD, CDI ou en intérim dans différents domaines, on est au-dessus de nos espérances”.
Comme huit autres localités issues de la CCPA (Lagnieu, Loyettes, Saint-Rambert-en-Bugey, Meximieux, Ambérieu-en-Bugey, Saint-Vulbas, Villebois et Villieu-Loyes-Mollon), la commune de Saint-Jean-de-Niost s’est portée candidate pour accueillir cet événement matinal, se déroulant exceptionnellement un après-midi compte tenu de l’occupation de la salle polyvalente par les associations le mardi matin.
Tributaire de l’actualité, celui-ci a tourné au fiasco. « On a eu une flopée d’annulations de dernière minute à cause du Covid. On devait avoir dix stands et on s’est retrouvé finalement avec quatre ! Certaines personnes ont dû garder leurs enfants suite à des fermetures de classes. Des entreprises ont aussi demandé à leurs collaborateurs d’appliquer les règles gouvernementales et de ne pas faire d’événements en dehors de l’entreprise” confie le chargé de mission. Et de préciser : “La participation est inégale en fonction des sites. On a repéré sept à huit points qui dysfonctionnent. Par exemple, l’expérience de l’après-midi ne sera pas reconduite ».
Après avoir tiré toutes les conclusions de cette phase d’expérimentation, ce dernier devait présenter mi-décembre la feuille de route 2022 aux élus afin d’envisager la tenue de nouveaux forums dès le mois de février prochain. T.G.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here