Extinction de l’éclairage public la nuit : une baisse des coûts de l’ordre de 19,4% pour la commune

0
312
Il y a les “pour” et les “contre”. S’il paraît évident que l’éclairage public permet de réaliser certaines économies, en revanche il plonge le village dans une obscurité totale parfois contraignante et peut-être plus propice aux actes de délinquance.

Le dernier conseil municipal de Douvres a notamment été l’occasion de dresser un bilan de l’expérimentation d’extinction de l’éclairage public la nuit. Pour l’exécutif en place, l’économie est d’ores et déjà substantielle.

À l’occasion du dernier conseil municipal, la municipalité douvroise a souhaité faire un point sur la décision de couper l’éclairage public dans le village et son impact en terme de coûts. Pour rappel, Douvres a, en effet, pris la décision en 2019, d’expérimenter l’extinction de l’éclairage public la nuit entre minuit et 5h du matin. L’objectif était à la fois financier mais également écologique. L’éclairage public nocturne est aujourd’hui fréquemment pointé par certains experts environnementaux comme une véritable pollution nocturne. Même si les effets des émissions lumineuses sur le vivant sont complexes, il est avéré que la lumière artificielle trouble le rythme de vie de nombreuses espèces animales et aurait un impact réel sur la biodiversité. À l’heure du bilan, si les effets sur la biodiversité sont difficilement quantifiables, en revanche, en terme de coûts, le recul est suffisant. La commune a ainsi constaté une baisse de 40% de la consommation qui se traduit par une baisse des coûts de l’ordre de 19,4%.
À noter qu’une réunion publique était organisée le vendredi 17 décembre dernier à la salle de la mairie, au cours de laquelle fut évoqué, dans les détails, le bilan de l’extinction de l’éclairage public, mais également les futurs travaux du parking et de l’aménagement du parvis de l’église. Cette réunion répondait à une demande de l’opposition formulée notamment par la voix de Serge Gomes, qui avait souhaité que certaines questions débattues en réunion du conseil municipal puissent faire l’objet de davantage de visibilité et être abordées publiquement. M.C.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here