Malgré trois nouvelles recrues, des inquiétudes subsistent chez les pompiers

0
676
Le corps des pompiers de Chazey/Ain avec, au premier plan, les trois nouvelles recrues.

Bonne nouvelle pour le Centre de Première Intervention (CPI) de Chazey-sur-Ain qui, à l’occasion de sa dernière Sainte-Barbe, a confirmé qu’il était parvenu à sauver ses effectifs avec l’arrivée de trois nouvelles recrues. Mais la partie n’est pour autant pas gagnée pour les unités de pompiers volontaires, et des inquiétudes subsistent.

C’est en présence des maires Lionel Chappelaz et Claire André, des élus et du lieutenant Bussy, que s’est tenue dernièrement la traditionnelle Sainte-Barbe à Chazey-sur-Ain. Les soldats du feu se sont rendus au monument aux morts afin d’y déposer une gerbe, en présence de l’Écho de l’Ain qui a animé la cérémonie protocolaire. Au retour, Pascal Murari, chef de corps, faisait une revue des troupes, puis prenait la parole. Il était heureux du maintien de cette cérémonie, la Covid n’ayant pas eu raison de ce moment de partage et de convivialité. Mais la crise sanitaire a profondément modifié leur activité au cours de l’année. Les pompiers ont ainsi assuré 66 interventions, soit presque la moitié moins que les deux années précédentes. La faute à la crise sanitaire…et à un pied de sirène capricieux…
39 secours à personnes ont été réalisés, 7 incendies, 14 opérations diverses et 6 secours sur la voie publique. À noter qu’un véhicule de première intervention est arrivé en remplacement du précédent qui datait de 1984, mais le fait notoire à signaler, et l’arrivée de trois jeunes recrues à savoir : Audrey Rolland, Lucas Baron et Ludovic Allais. Pascal Murari a ensuite évoqué 2022 et pour lui, l’avenir reste une source d’inquiétudes, en raison des problèmes de recrutement notamment. Il souhaite aussi mettre l’accent sur la formation interne et une réflexion avec les élus est menée pour utiliser une pièce de 60 m2 afin de pouvoir en faire un site de mise en situation se rapprochant du réel. Ce rendez-vous annuel a été l’occasion de remettre le diplôme de prompt secours à Valentine Pleybert, le galon de première classe à Sébastien Doutre, et le grade de sergent honoraire à Guy Rigollet, qui vient de faire valoir ses droits à une retraite bien méritée. F.M.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here