Côtière en Transition: des actions nombreuses, des bénévoles recherchés

0
392

Côtière en Transition a tenu son assemblée générale. Créée au moment des élections municipales de 2020, cette association basée à Saint-Maurice-de-Beynost catalyse aujourd’hui bon nombre d’initiatives autour de l’environnement.

Côtière en Transition est une association atypique, née de l’initiative de citoyens qui souhaitaient mettre la transition écologique au cœur des décisions prises sur le territoire. Sans président attitré, elle fonctionne sur le principe d’une gouvernance partagée. L’assemblée générale organisée il y a quelques jours avait donc un format inhabituel, avec des stands se rapportant à chacun des cercles d’animation proposés au fil de l’année. Ces cercles d’animation sont composés de 46 inscrits, mais il manque encore des bénévoles dans le cercle d‘Anne Richet, qui s’occupe de la communication, et sur celui de l’accueil, effectué au centre social Artémis.

De la sensibilisation à travers la fresque pour le climat


La fresque sur climat constitue l’un des cercles. Cet outil de sensibilisation, basé sur des connaissances scientifiques, s’adresse surtout aux enfants. Elle a été déclinée dans les centres de loisirs et écoles ou à l’occasion d’événements spécifiques avec des animateurs préalablement formés. 42 cartes sont reliées par des liens de causes à effets, une présentation ludique qui fait que cela s’adresse aisément aux enfants à partir de 10 ans, amenés à réfléchir sur les conséquences des gestes du quotidien. Un exemple concret consiste par exemple à proposer la composition idéale d’un goûter avec des compotes maisons et des gourdes réutilisables.

Une grainothèque à Artemis

L’atelier alimentation et biodiversité présente une grainothèque, que l’on peut retrouver à Artémis, et prévoit des sorties une fois par mois, comme celle prévue au fort de Sermenaz et son jardin forêt, créé par Daniel Cintas pour Fort pour Demain.
Parmi les actions encouragées sur le territoire, Côtière en Transition œuvre pour la mobilité et l’amélioration des pistes cyclables permettant entre autre le fait de rejoindre écoles ou gares en toute sécurité. Le dernier samedi du mois, l’association participe aussi au Repair’Café au Trève, avec le centre social Cesam à Miribel. Cet atelier permet de réparer plutôt que jeter. D’autres pistes d’action sont en prévision, avec le lancement de défis “zéro déchet”.

Un suivi des actions sur lesquelles les candidats aux élections s’étaient engagés


Les bénévoles en charge de la citoyenneté ont pour mission, en période électorale surtout, de s’adresser aux candidats en lice afin qu’ils s’engagent dans leurs programmes sur des actions liées à l’écologie. Après les élections municipales de 2020, Côtière en Transition tire son chapeau à la commune de Tramoyes, où l’équipe s’est engagée et a signé un pacte de transition très ambitieux. La commune de Beynost, elle, a acté la disparition du plastique à la cantine scolaire en 2021. Pour les bénévoles, il reste encore pas mal de chose à mettre en place, d’autres équipes à convaincre et surtout faire un suivi dans le temps. Toujours auprès des élus, la refonte des plans locaux d’urbanisme est suivie de près pour que les nouveaux documents assurent la préservation de la biodiversité locale. L’inventaire de la faune et flore locale est un projet en cours de réalisation.
La transition écologique, thème cher à la créatrice Karine Fayard, reste donc au coeur de préoccupations. Les personnes intéressées sont invitées à
rejoindre l’équipe.     

        D.L.

contact@cotiere-transition.fr


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here