Conductrice blessée, chauffard en fuite : un appel à témoins lancé

0
826

Samedi 18 décembre, dans la Plaine de l’Ain, une automobiliste a été blessée lors d’une collision, suite à un refus de priorité. L’auteur a aussitôt pris la fuite. Un appel à témoins est lancé pour tenter de le retrouver.


C’est au croisement du Ricotty à Saint-Vulbas que s’est produite la collision samedi 18 décembre à 19h05. Une automobiliste circulant sur la D62 dans le sens Loyettes-Blyes, route prioritaire, a juste eu le temps de voir un fourgon débouler sur le côté. Sans respecter le stop, alors qu’il devait circuler à près de 100 km/h, celui-ci est venu la percuter. Plusieurs panneaux de signalisation ont été arrachés, et le conducteur du fourgon a pris immédiatement la fuite, laissant sur place la victime, blessée. Celle-ci, souffrant d’un traumatisme crânien et de contusions diverses, a dû attendre plusieurs minutes dans l’habitacle de son véhicule, avant que ne survienne enfin un automobiliste qui a pu lui porter les premiers secours. Les pompiers ont ensuite évacué la conductrice, dont les jours n’étaient pas en danger, sur l’hôpital privé d’Ambérieu. La gendarmerie a engagé des investigations pour tenter de retrouver le chauffard en fuite. Son fourgon était de couleur blanche avec des bandes noires en plastique de chaque côté. Il doit être très endommagé du côté droit. “Il est fort probable que son véhicule ne peut même plus circuler, il va être obligé de le faire réparer” témoigne aujourd’hui la victime, qui ne pourra plus utiliser sa voiture et souhaite lancer un appel : “Ma voiture est hors d’usage, la franchise à ma charge. L’assurance ne prend pas non plus en charge les dommages corporels puisqu’il n’y a personne vers qui se tourner en face. Mais au-delà de ça il faut le retrouver car le comportement de ce chauffard est criminel. Il a filé en direction de St-Vulbas sans même se soucier de savoir si j’étais vivante alors que le choc avait été très violent. Heureusement que je l’ai vu arriver de loin et que j’ai eu le réflexe de donner un coup de volant, sinon je ne serais pas là pour en parler…” témoigne-t-elle.       

G.R.


Toute personne susceptible de détenir des informations est priée de contacter la gendarmerie de Lagnieu au 04.74.35.90.22

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here