Ils siphonnaient les camions sur les aires d’autoroute : quatre hommes condamnés

0
368

En novembre, plusieurs camions ont été visés sur les aires de Chazey-sur-Ain et Dagneux, entre autres.


À l’heure du pétrole cher, une équipe originaire de Roumanie pensait avoir trouvé le bon filon pour faire son beurre sur le marché noir. Dès l’automne, ils avaient commencé à siphonner des poids lourds, dans le Rhône d’abord, à Saint-Pierre-de-Chandieu, sur le parking d’un hôtel. Puis le rayon d’action s’est étendu, dans les départements limitrophes de l’Isère et de l’Ain. Au beau milieu de la nuit, pendant que les chauffeurs routiers étaient assoupis à l’hôtel ou dans leur cabine, les poids lourds étaient délestés de leur carburant, après que le bouchon du réservoir ait été forcé. Dans l’Ain, ils ont notamment opéré au cours du mois de novembre sur les aires de repos de Chazey-sur-Ain, les Brotteaux et Dagneux. Pour un préjudice de 6.000 à 7.000 litres. Ensuite, le butin était revendu à 80 centimes le litre à d’autres chauffeurs, qu’ils appâtaient via les réseaux sociaux.
La nuit du 7 au 8 décembre, c’est entre l’Ain et le Rhône que les gendarmes de l’Est lyonnais, accompagnés de leurs homologues aindinois, montent un dispositif afin de confondre les voleurs. De nouveaux siphonnages sont constatés sur les aires d’autoroute. Mais au petit matin, quatre mis en cause sont interpellés alors qu’ils regagnent leurs pénates à Saint-Priest. Deux mille litres de carburant sont saisis, ainsi que des véhicules et de l’argent liquide.
Placés en garde à vue, ils ont été jugés en comparution immédiate, les deux plus aguerris, déjà connus pour des vols dans d’autres pays européens ont été condamnés à huit et dix mois de prison et incarcérés. Leurs deux comparses ont été placés sous contrôle judiciaire et condamnés à dix mois de prison avec sursis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here