Un premier policier municipal recruté par la commune

0
628
Guillaume Porte souhaite avant tout instaurer une relation de confiance avec la population, dans le respect des personnes et des lois en vigueur.

Pour la première fois, la cité pondinoise a recruté un policier municipal. Guillaume Porte est en poste depuis le 1er novembre 2021. Entretien.

Voilà maintenant plus d’un mois que vous avez rejoint la commune de Pont-d’Ain en tant que policier municipal. Pouvez-vous vous présenter en quelques mots et nous dire quel est votre cursus ?
Je suis originaire de Rillieux-la-Pape dans le Rhône, j’ai 35 ans et je suis père d’une famille recomposée. J’arrive de Pegomas, dans les Alpes-Maritimes et j’ai suivi ma conjointe qui a été mutée dans l’Ain. J’ai un parcours professionnel assez varié, puisque j’ai d’abord été préparateur de commandes, puis ensuite j’ai travaillé dans la sécurité privée, et dans la télésurveillance durant trois ans. J’ai intégré par la suite la police Nationale pendant quatre ans avant de rejoindre la police municipale depuis deux ans. J’ai demandé ma mutation à Pont d’Ain, lorsque j’ai appris la création du poste.

Il n’y avait pas de policier municipal avant vous ici. Après quelques semaines d’intégration, comment appréhendez-vous votre métier dans la cité pondinoise ?
Quand j’ai passé les entretiens avec le mairie Jean-Marc Jeandemange, cela a tout de suite bien accroché. Nous avons un peu la même vision des choses sur la fonction que doit exercer un policier municipal. Il m’a emmené sur les différents secteurs de Pont d’Ain et je commence à bien me repérer. Mais mon travail est avant tout un travail de proximité avec les habitants. Je veux être dans le dialogue, la pédagogie et près de la population. Bien sûr que j’ai des pouvoirs en matière du respect du code de la Route, en urbanisme, environnement, nuisances sonores, problèmes de voisinage… Mais ma mission première est vraiment d’aider les gens et d’essayer de résoudre les problèmes.

Enfin, comment avez-vous été accueilli par les habitants ?
J’ai été bien accueilli par la municipalité comme par les habitants. De par ma fonction, j’ai l’obligation de faire respecter la loi et je le ferai, mais toujours dans le respect et j’attends la même chose en retour. Je commence à prendre mes marques et je me sens bien dans mon environnement professionnel. M-J.J

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here