Marion Ramon, championne de danse

0
317
La jeune danseuse bourtoire avec sa médaille d’or des championnats de France de Rock Formation Ladies

Avec son nouveau club MB Dance de Mions, cette jeune habitante de Bourg-Saint-Christophe vient de remporter les championnats de France de Rock Formation Ladies. Plus motivée que jamais, cette mordue de danse ambitionne aussi de se consacrer au rock acrobatique. Rencontre.

Férue de danse depuis son plus jeune âge (2 ans 1/2), Marion Ramon a effectué ses premiers pas au sein du Dynamic Club de Villieu avant de poursuivre son apprentissage au Move Dance de Crémieu et, depuis juin dernier, au MB Dance de Mions, le meilleur club de France en terme de résultats sportifs. Souhaitant avoir “des entraînements plus cadrés pour retrouver le plaisir de danser”, cette jeune Bourtoir de 16 ans, élève de première au lycée de la Côtière, ne regrette pas son choix d’avoir changé de club cet été. “Le MB Dance est un petit club familial qui recherche la bienveillance et la perfection” confie l’intéressée qui fait de la compétition depuis l’âge de 11 ans. Après avoir commencé par le rock sauté en couple, Marion pratique le rock mini-formation ladies. Pour les non-initiés, il s’agit d’une chorégraphie de danses entre filles incluant des pas de rock sauté et quelques petites acrobaties. Avec treize autres filles du MB Dance, elle vient de remporter le 30 octobre dernier à Montélimar, les championnats de France de Rock Formation Ladies et ce, dans la catégorie reine, c’est-à-dire “la plus haute à l’international” précise cette habituée des podiums régionaux et nationaux ces deux dernières années. Pour obtenir de telles performances, Marion s’entraîne trois fois par semaine, soit huit heures hebdomadaires en moyenne ! Telle une athlète de haut niveau, il lui arrive de courir le week-end dans le village.

Recherche danseur de rock acrobatique

Militant pour que “la danse soit reconnue comme un sport et non un loisir”, cette jeune championne ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Ambitieuse et déterminée, elle entend accomplir son prochain objectif qui est de participer à des compétitions internationales de rock acrobatique B-Class. Pour cela, elle recherche un partenaire masculin de bon niveau.
En attendant, elle se prépare à prendre part le 29 janvier prochain à sa première compétition de 2022, tout près de chez elle, à Saint-André-de-Corcy. “La danse, c’est toute ma vie. Je ne peux pas vivre sans danser, je suis addict. Dans nos têtes, quand arrive une compétition, on y va pour gagner et donner le meilleur de nous-même. Même si on n’y arrive pas, cela ne va pas nous achever. On regarde des vidéos pour s’améliorer” explique Marion qui, plus tard, assure vouloir exercer un métier en lien avec la danse. “J’aimerais devenir ostéopathe spécialisée dans le domaine du sport et, pourquoi pas, donner des cours dans une école de danse”. T.G.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here