Un square pour Anaïs Jaccard

0
1012
Les proches d’Anaïs Jaccard se sont déplacés pour l’occasion

Fin novembre, à Chânes, les Bélignards inauguraient le square Anaïs Jaccard, à côté de la Chapelle de Chânes, pour laquelle elle a beaucoup œuvré.

L'espace proche de la chapelle a été aménagé avec des bancs, des arbres et peut-être bientôt une table de ping-pong. C'est en présence des deux fils d’Anaïs Jaccard, des petits enfants et des arrières petits enfants que le square baptisé de son nom a été inauguré, lors d’une cérémonie organisée par la municipalité. Le maire, Jacques Piot, est revenu lors de son discours sur les implications d’Anaïs Jaccard au sein de la commune. Née en 1924, elle épouse Roger en 1945. Dès la fin des années soixante-dix, la dame s’est mobilisée pour la restauration de la chapelle Saint-André de Chânes, un édifice du XVème siècle. Pour obtenir les financements et l’aide nécessaire, elle a œuvré auprès de nombreux interlocuteurs, et notamment la Défense Nationale, permettant une remise en état complète et la redécouverte de fresques uniques. Par la suite, à Béligneux, c’est encore elle qui s’est investie en achetant une cloche pour l’église, lors de la rénovation du mécanisme de l’horloge.

Une “Amazone” qui défend ses...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here