Un conseiller bientôt à disposition des habitants pour les aider à mieux maîtriser Internet

0
245
Océane et Charlène (agent d'accueil France Services) en compagnie de Patrice Tergny

Il n’est plus vraiment possible d’envisager la vie sans maîtriser l’usage du numérique aujourd’hui. Pourtant, pour diverses raisons, une certaine frange de la population reste exclue de cet usage. Pour pallier à cette « fracture numérique », un conseiller a été nommé sur le Plateau d’Hauteville. Ce dernier interviendra à compter du début d’année 2022.

On estime aujourd’hui que 40 à 50 % des Français ne maîtrisent pas réellement internet, en tout cas pas suffisamment pour pouvoir y effectuer toutes les démarches courantes. Afin de réduire la fracture numérique, l’Agence nationale pour la cohésion des territoires a recruté 4.0000 conseillers chargés d’améliorer l’inclusion numérique. Ils seront 58 dans l’Ain. C’est le SIEA (Syndicat Intercommunal d’Électricité de l’Ain) qui pilote cette opération avec HBA concernant le Haut-Bugey. Cinq conseillers auront en charge ce territoire, dont Patrice Tergny pour le secteur d’Hauteville. Sa mission consistera à former au numérique les personnes qui ont de vraies difficultés avec Internet ou qui n’ont pas d’ordinateur, et celles qui ne sont pas encore véritablement autonomes et qu’il faut donc aider à monter en compétences. Il formera également un réseau de bénévoles chargés de l’assister dans sa mission. Les premiers ateliers, tous gratuits, devraient débuter courant janvier, dans les villages, et au centre social d’Hauteville au sein de l’unité France Services. Actuellement, le conseiller numérique procède à une phase de diagnostic du territoire, en rencontrant les élus et les associations. G.C.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here