Les bénévoles du sou ont besoin de bras

0
1441
Le bureau masculin du sou des écoles lance un appel aux bénévoles pour préparer au mieux ses futures échéances

Suite au départ de plusieurs parents dont les enfants ont intégré le collège, conjugué à la crise sanitaire qui a freiné le nombre de manifestations ces deux dernières années, le sou des écoles de Villieu-Loyes-Mollon peine à attirer de nouveaux bénévoles. Les papas du sou ont toutefois parfaitement assuré le bon déroulement de la dernière farfouille de l'enfance qui s'est tenue courant novembre au centre Innovance.

Si d’ordinaire dans nos communes, les bureaux des sous sont composés pour beaucoup de mamans, à Villieu-Loyes-Mollon, l’association parentale n’est dirigée que par des messieurs ! La gent féminine se fait rare et l’arrêt de plusieurs parents, qui n’ont plus d’enfants aux écoles du Toison, n’a pas arrangé la situation. Ce qui, à terme, risque de poser des soucis pour organiser les manifestations. “Nous manquons de bénévoles. Pour la farfouille de l’enfance, nous avons lancé un appel auprès de 400 personnes. Seule une dizaine ont répondu” confie Raphaël Perrin, président depuis l’an dernier. Rappelons que l’intégralité des bénéfices des manifestations du sou, soit un budget d’environ 17.000 euros, sert à financer les sorties des deux écoles du Toison, fortes de 427 enfants, sans compter les nouveaux arrivants en cours d’année scolaire. Il est prévu notamment...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here