Exposition : Rencontre avec Domy La Brocante

0
214

Sous l’égide du Syndicat d’Initiative, Domy la Brocante expose ses créations à la galerie du Beffroi du mardi 23 novembre au samedi 4 décembre, avec un vernissage le samedi 27 novembre de 11h à 12h30.

Domy la Brocante, qui êtes-vous ?
Gamine j’aimais regarder mon papa bricoler à la maison (peinture, tapisser les murs, l’aider à planter un clou…) et j’ai grandi dans une ambiance de couleurs des années soixante-dix ! En 1992, j’ai quitté Bordeaux car mon mari a trouvé un excellent poste dans la banlieue Lyonnaise, puis, en 1996 je me suis installée avec ma petite famille (2 filles) et mon mari à Saint-Vulbas. J’y suis toujours et c’est de là que ma passion a pris naissance. A la suite d’une longue maladie, ma vie de maman et d’épouse fut grandement bousculée car, non seulement j’ai dû subir de lourds traitements mais j’ai aussi j’ai perdu mon emploi d’aide soignante. Ces épreuves m’ont demandé deux années de deuil qui sont devenues pour moi un challenge.

Pourquoi avoir choisi la brocante ?
Je me suis dit : Maintenant que tes enfants sont adultes, tu vas récupérer ta vie de femme, donner un nouveau sens à ta vie, et tu vas uniquement penser à toi, t’éclater dans un projet de créativité, t’éclater tous les jours. C’est ainsi que je me suis lancée avec les meubles de mes grands parents, j’ai pu participer à des stages, j’ai entrepris des recherches sur internet pour approfondir mon savoir. Et quel régal et que du bonheur. En juillet 2020, pendant les trois confinements, j’ai créé mon auto-entreprise Domy la Brocante, j’ai ouvert un point de vente au village des brocanteurs à Tignieu Jameyzieu (38) pour partager mes créations.

Quel message voulez-vous faire passer ?
Je veux faire comprendre aux jeunes que les anciens meubles ne sont pas bons à jeter. Grâce à un coup de peinture, de nouvelles poignées, le meuble retrouve sa place dans un intérieur moderne avec une utilité différente. Vive le zéro déchet et économisons nos sous.
Dans mon travail, je pense tout le temps à l’artisan qui a confectionné ce meuble avec ses mains. C’est par respect pour lui que je métamorphose le meuble dans les règles de l’art. L’essence du bois, on ne peut pas le travailler n’importe comment et selon sa vie passée sous la pluie, dans le vent, dans une maison inhabitée, le bois parle avec toutes ses cicatrices. Cela représente énormément de travail et de patience. Je dis souvent que mes meubles se trouvent à la nursery et non dans mon atelier. 
     

  S.C.

Exposition à la galerie du Beffroi – Syndicat d’Initiative – Tourisme Meximieux 1 rue de Genève tel : 04.74.61.11.11. Passe sanitaire et masque obligatoires.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here