Isolation thermique : les escrocs avaient basé leur entreprise à Miribel

0
392

Les personnes âgées étaient particulièrement ciblées.


Créée en mai 2015, la Centrale Environnementale Écologique Européenne a été placée en liquidation judiciaire en janvier 2017. En un an et demi, cette entreprise implantée dans la rue des Brotteaux à Miribel a tout de même réussi à flouer une quarantaine de personnes âgées, pour une facture qui se monte au total à plusieurs centaines de milliers d’euros.
De l’opérateur téléphonique, chargé du premier contact avec les clients, à la direction, chaque échelon jouait son rôle pour que le piège se referme : d’abord, les fichiers clients étaient réalisés après sélection sur un prénom, pouvant laisser penser que la personne appelée avait largement passé l’âge de la retraite, les nonagénaires étant privilégié. La victime recevait alors un coup de fil lui proposant une isolation thermique. Puis un commercial passait au domicile. À grand coup de baratin, il faisait miroiter une ristourne fiscale inexistante ou une nécessité absolue d’effectuer le chantier, certains se sont laissés berner… Après quelques menus travaux, ils se sont retrouvés avec une facture mirobolante à payer, atteignant parfois plusieurs dizaines de milliers d’euros et les contraignant à puiser dans leurs économies. Le système était huilé, même si ces méthodes avaient entraîné des démissions au sein du personnel.
Le président de la société et son directeur commercial étaient convoqués la semaine dernière devant le tribunal correctionnel de Bourg-en-Bresse. Ils écopent respectivement de trente mois de prison et 50.000 euros d’amende pour le premier et de deux ans de prison et 30.000 euros d’amende pour le second. Plus de 150.000 euros de dommages et intérêts devront être versés aux victimes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here