Pour se relancer, le club bouliste offre des réductions sur les licences

0
272
Quelques jeunes de l'école de boules

C’est parti pour une nouvelle saison pour l’Amicale boules du Plateau d’Hauteville qui espère bien que rien ne viendra entraver le calendrier ces prochains mois. En attendant, les initiatives se multiplient pour conserver une bonne dynamique et pour renouveler les effectifs : licences à prix réduits, partenariats avec les écoles et réductions tarifaires également pour l’accès à l’école de boules.

L’Amicale des boules a tenu dernièrement son assemblée générale en présence de Didier Montrade, président du comité de l’Ain. En préambule aux débats, le président Alain Valin a salué la mémoire de Christian Rochas, arbitre, disparu récemment. Puis, il a rappelé que le boulodrome est resté fermé une grande partie de l’année 2020 et 2021 et beaucoup de compétitions ont été annulées à cause de la pandémie. Le président a fait part de la diminution du prix de la licence de 50%, prise en charge par le club (uniquement pour ceux qui avaient pris une licence l’an dernier). De leur côté, le comité de l’Ain et la fédération ont abondé à cette baisse avec une réduction de 15 euros. La situation semble désormais mieux engagée et la crise sanitaire s’éloignant, les compétitions reprennent, le 11 décembre avec la coupe du Casino, le but d’honneur et le concours vétérans cet hiver, puis le challenge Prosper Carrara le 13 août. Le championnat de France se déroulant les 2 et 3 juillet prochains. Malgré cette fermeture, le bilan financier fait apparaître un solde positif de 776 euros. À noter qu’un mécène anonyme, a fait un don de 2.000 euros à l’Amicale, à condition que cette somme soit consacrée uniquement à l’école de boules. Une école de boules qui compte cette année huit jeunes. L’Amicale des boules prend également en charge 40 euros sur le prix de la licence s’élevant à 50 euros. Elle fournit aussi tee-shirts et gilets, ainsi que les boules, le but étant de rendre accessible cette activité au plus grand nombre. Pour la quatrième année, un partenariat avec l’école du Turluru et une classe à Champdor a été mis en place, il concerne une centaine d’élèves qui pourront découvrir le sport boules avec cinq séances, les mardis et jeudis.
Enfin, le président du comité de l’Ain Didier Montrade s’est félicité de la mise en place de l’école de boules, rappelant que la moyenne d’âge actuelle des licenciés est élevée et que l’avenir de ce sport passe par forcément la formation de jeunes boulistes. À noter que l’assemblée départementale aura lieu le 5 décembre prochain à Saint-Rambert. GC

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here