Le nouveau cœur de village enfin inauguré

0
516
Les officiels lors du traditionnel coupé de ruban place de Vavres

Samedi 23 octobre 2021 à Saint-Jean-de-Niost, s’est tenue l’inauguration du nouveau centre village “Le Bois de Vavres” mais aussi le baptême de la nouvelle bibliothèque communale qui prend le nom de l’ancien maire Jean-Pierre Herman, artisan de ce projet urbanistique de grande ampleur au côté de la Semcoda.

Reportée à deux reprises en raison de la crise sanitaire, l’inauguration du nouveau cœur village dont les travaux ont été initiés et menés sous les précédentes mandatures de Jean-Pierre Herman, a enfin pu avoir lieu le 23 octobre dernier sous un beau soleil d’automne en présence de nombreux élus du territoire, anciens conseillers municipaux et habitants buyatins.
Après le coutumier coupé de ruban par les officiels, la bibliothèque communale fut baptisée du nom de l’ancien maire Jean-Pierre Herman en hommage à l’initiateur de ce nouvel espace cœur de village. Dans la foulée, l’assistance était invitée à découvrir ses spacieux locaux de 200 m2 de même que le local de 60 m2 destiné à accueillir un professionnel de santé. Puis, le cortège des officiels était convié bien au chaud à la salle polyvalente pour les discours dans le respect des règles en vigueur avec présentation du passe sanitaire.
La première magistrate Béatrice Dalmaz est revenue sur ce projet de longue haleine datant de plus de 20 ans et construit à l’emplacement de l’ancienne braderie qui jadis fit la renommée du village : “Dire que le chemin fut difficile est un euphémisme ! (…) La paternité de ce projet d’aménagement immobilier d’envergure revient à Jean-Pierre Herman, maire de 1998 à 2020. Ce sont donc les membres des conseils municipaux des deux mandatures précédentes que l’on doit remercier pour avoir signé la construction de cet ensemble qui s’intègre parfaitement dans le village. Au total, ce sont 125 logements dont 11 lots libres, 28 maisons groupées et 87 collectifs qui ont vu le jour (…) Un village qui ne sait pas saisir les opportunités d’évolution est un village qui risque de mourir à petit feu (…) Un nouveau quartier est né avec une mixité de population source d’enrichissement, d’ouverture pour la commune (…) Il faut qu’il vive maintenant, la mairie y sera vigilante. Mais ça, c’est aussi et surtout l’affaire de tous. Au nom de la municipalité, je remercie la Semcoda ainsi que tous les commerçants et professionnels proposant des services qui ont choisi le nouveau cœur village pour s’y installer et j’invite la population buyatine à en faire usage”. Jean-Pierre Herman a ensuite pris la parole avec son franc-parler habituel qui le caractérise : “Ce centre village, cela a été une aventure ! Il est né en 1995 à cause d’un mort qui provoqua la faillite de la braderie (..) S’en est suivi un combat juridique de 8 ans, il y a eu je crois 43 audiences ! (…) C’est en 2001 que la commune est devenue propriétaire du terrain et a récupéré les clefs en septembre 2009 (…) À partir de 2012 avec la Semcoda, on a travaillé sur ce projet (…) 20 ans de procédures diverses, cela interpelle… C’est instructif ! J’en ai passé des heures à tout rédiger (…) Agrandir un village de 20% de logements, il fallait être sacrément gonflé. Merci à la Semcoda qui a cru au projet et à tous les conseils municipaux successifs qui l’ont pleinement accepté”.
Le directeur de la Semcoda Bernard Perret, le vice-président du Conseil départemental de l’Ain Romain Daubié, la conseillère régionale Myriam Keller et, pour finir, le député Charles de la Verpillière ont conclu cette bonne heure de discours avant de partager un copieux cocktail en toute convivialité.

T.G.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here