La Ville tente de sensibiliser la population aux projets en cours pour le Quartier gare

0
593
Liliane Blanc Falcon et Alain Richer étaient sur place pour répondre aux interrogations des habitants ambarrois

Liliane Blanc Falcon, maire adjointe, et Alain Richer, conseiller municipal, étaient présents dernièrement sur la place du marché d’Ambérieu afin de présenter à la population le projet “Les Courbes de l’Albarine”.

Pour rappel, le projet des “Courbes de l’Albarine” a été lancé dès 2014 dans le cadre de la politique de la ville, et a pour objectif d’améliorer les conditions de vie des habitants du quartier de la Gare. Il est porté par la Ville en partenariat avec l’Etat, la Région, le Département, Dynacité, la Semcoda, la Caisse de dépôts et consignations, ICF (immobilière de chemins de fer). Après une consultation publique en ligne qui n’a eu qu’un écho assez faible, la population était donc invitée à en savoir davantage et à débattre avec la municipalité sur un stand installé samedi 23 octobre dernier sur la place du Marché. Sur place, Liliane Blanc Falcon, maire adjointe et Alain Richer, Conseiller municipal, ont rappelé que cette grande restructuration du quartier Gare s’articule sur cinq projets principaux. Deux sont financés par la Communauté de Communes de la Plaine de l’Ain et la Région : le pôle échange multimodal qui concerne la gare, qui a bénéficié de travaux de mise en conformité d’accès PMR (Personnes à Mobilité Réduite) et la création de parkings attenants. Ce projet comprend aussi la création d’une gare routière, et une revégétalisation du site rendant de nouveau les sols perméables. D’autre part, le “Quartier du savoir et des entreprises”, sur le site des anciens transports Cordier, est destiné à exercer diverses fonctions qui vont de l’accueil d’entreprises, au développement des services, dont les laboratoires d’innovation entrepreneurial. La municipalité évoque une démarche de “confortement de la centralité autour de la gare”.
Parallèlement, trois autres projets sont financés par l’Agence nationale rénovation urbain (ANRU). Il s’agit de la résidentialisation du quartier Noblemaire par Dynacité, avec la mise en place d’une place de stationnement par logement, une entrée unique pour chaque tour, la création d’espaces de jeux et d’un lieu de rencontre. Rue de l’Albarine, la SEMCODA revoit l’environnement du quartier avec la réhabilitation de logement et un vaste programme de mise en place d’espaces verts. Enfin, concernant la requalification de la place Sémard, comme annoncé déjà dans nos précédentes éditions, une résidence seniors va voir le jour. Elle accueillera 100 logements (15 T1, 8 T3, 2 T2, sur cinq étages), un commerce de proximité, un restaurant sont prévus côté rue Roger Salengro. La commune a cédé à titre de compensation 2.000 m2 de terrain viabilisé à l’ANRU, sur lesquels Alliade Habitat construira deux bâtiments réservés aux primo-accédants. Enfin, 2.000 m2 seront consacrés aux espaces verts. GC

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here