Espace petite enfance : une salle pour explorer les sens

0
775

Une salle Snoezelen vient d’être inaugurée à l’espace petite enfance. Visite de cet espace dédié au bien-être de l’enfant, qui a vocation à essaimer dans toutes les structures dédiées à la petite enfance dans la commune.

Comment créer des moments de sérénité et de bien-être afin de canaliser les énergies souvent débordantes des jeunes enfants ? Depuis les années soixante-dix est née l’approche Snoezelen, à l’initiative de deux jeunes hollandais et initialement destinée aux enfants en situation de handicap, et principalement aux enfants atteints d’autisme. Il s’agit de créer un espace en dehors du trop-plein de stimuli, basé sur le sensoriel. Snoezelen est une contraction de snuffelen (renifler, sentir) et doezelen (somnoler) que l’on pourrait traduire par la notion d’exploration sensorielle et de détente et plaisir.
Depuis le 19 octobre, la commune de Saint-Maurice est dotée d’un tel espace, dans la salle partagée entre le périscolaire et le relais assistantes maternelles, au sein de l’espace petite enfance. Là, tous les objets utilisés sont censés faire appel à des sensations agréables, afin que les petits visiteurs s’y sentent bien, en sécurité et si possible en harmonie. Ainsi, le cadre est doux, avec des couleurs et des sons apaisants, des lumières tamisées, des senteurs agréables. Ainsi, tous les sens sont sollicités. Des planches permettent de trouver l’équilibre pour atteindre le nid-hamac, le coin cocooning, qui propose des objets lestés ou de massage, ou bien encore l’espace noir, qui peut être juste éclairé par des objets fluos rechargés de lumières au préalable pour ceux qui auraient peur du noir intégral. Des matelas attendent les visiteurs pour la recherche de l’équilibre ou du repos sans pour autant déclencher le sommeil.
Un adulte et un ou deux enfants peuvent être accueillis simultanément pour un instant partagé entre tous. La salle est pour l’instant disponible durant les vacances scolaires et privilégie les enfants de l’école et de la crèche. Mais une mise à disposition plus pérenne voire permanente est souhaitée, afin d’en faire bénéficier un plus grand nombre. Laure Appendin, responsable du relais, se charge de la gestion de la salle, de l’installation au calendrier d’occupation. Elle souhaite un engouement grandissant pour ce type de lieu où petits et grands peuvent se recentrer et s’évader tout en trouvant un juste équilibre entre stimulation et relaxation dans une relation respectueuse de chacun. En attendant, une malle contenant différents objets sera réalisée afin que les professionnels de la commune puissent s’en servir au sein de leur structure. Des formations seront également proposées aux volontaires en charge de la petite enfance. 

        D.L.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here