La Métropole de Lyon souhaite remettre le CFAL sur les rails

0
1937

On le pensait enterré, voilà qu’il ressurgit au détour des débats lyonnais. Le contournement ferroviaire de l’agglomération lyonnaise serait LA solution à l’engorgement de la rocade Est selon les élus de la Métropole. Retour sur un dossier dont on parle depuis vingt ans sur le sud de l’Ain, sans qu’il ne se soit jamais concrétisé.


C’est un projet qui a suscité une grande colère dès le milieu des années 2000 sur la Côtière : le contournement ferroviaire de l’agglomération lyonnaise. Une “virgule ferroviaire” permettant aux trains de fret d’éviter Lyon en longeant l’A432 jusqu’à la Boisse, puis la ligne Lyon-Ambérieu pour rejoindre la LGV Rhin-Rhône. Des manifestations d’opposition, fourches à la main, réunissant riverains et élus, s’étaient tenues. Une association, l’A3CFAL, avait été fondée. Une alternative passant par le Parc Industriel de la Plaine de l’Ain avait été proposée. Et malgré la franche hostilité sur le territoire parmi les plus urbanisés de l’Ain, le tracé au plus près des habitations a été déclaré d’utilité publique en 2012 par l’État, une décision validée par la justice administrative. Depuis, rien ne s’est passé. Ou presque. Le débat public sur le nœud ferroviaire lyonnais a abordé le sujet en 2019.
Mais aujourd’hui, le...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here