Les aînés se perfectionnent avec les outils numériques

0
193
L’usage des outils numériques est devenu complètement indispensable, y compris pour les aînés qui doivent absolument en maîtriser les rudiments, voire davantage, pour rester pleinement autonomes et connectés avec leurs proches

À l’initiative du Centre communal d’action sociale (CCAS) de Lagnieu en partenariat avec l’Association Départementale d’Aide aux Personnes de l’Ain (Adapa), plusieurs ateliers sont proposés dans la salle du conseil afin de permettre aux aînés de se familiariser avec l’utilisation d’une tablette.

Naviguer, surfer, télécharger, importer, sauvegarder des fichiers…et bien d’autres termes encore qui ne veulent pas dire grand-chose pour une partie de la population, en particulier les aînés. Même si de plus en plus de personnes décident de franchir le pas de s’initier à l’informatique car cela devient indispensable pour effectuer certaines démarches ou rester en contact avec ses proches, l’utilisation de l’informatique n’est pas toujours simple. Et souvent, si elles ne sont pas correctement guidées, les personnes d’un certain âge y renoncent, imaginant que ce n’est pas pour elles. Mais avec cette fracture numérique apparaît le risque de se trouver isolé, mal informé, alors qu’en réalité, il est presque toujours possible de s’adapter à ces nouveaux outils de communication.
À Lagnieu, les aînés veulent aussi se mettre à la page, et même si déjà beaucoup savent utiliser un ordinateur, ils souhaitent améliorer leur maîtrise et en savoir davantage sur ces nouvelles technologies qui font partie du quotidien. C’est pour cela que Carla Branco, salariée de l’ADAPA (Association Départementale d’Aide aux Personnes de l’Ain), anime de manière ludique des ateliers. Une dizaine de personnes vient chaque lundi après-midi apprendre les rudiments de l’utilisation d’une tablette, dans la salle de la mairie.
Jusqu’au 13 décembre, 13 séances sont ainsi dispensées à raison de 2h par semaine. Carla Branco explique que le but est avant tout de « se familiariser avec la navigation internet, permettre à chacun de créer une boîte mail pour dialoguer et envoyer des photos », mais aussi, par exemple, « télécharger une application de messagerie instantanée ». Au-delà de cet apprentissage, ces rencontres permettent également de passer de bons moments et d’échanger.
Ce dispositif, qui concerne les plus de 60 ans, est financé par le Conseil départemental de l’Ain dans le cadre de la conférence des financeurs et la Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail (Carsat). Avec la période de crise sanitaire que vient de traverser le pays et les contraintes imposées qui ont limité les relations sociales, ces séances sont évidemment les bienvenues. FM

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here