Le lieu d’accueil pour personnes dépendantes a ouvert

0
248

Depuis le 4 octobre, les loges de Canitie proposent un accueil personnalisé pour accompagner les seniors en situation de dépendance.

C’est un lieu chaleureux et douillet qui accueille la nouvelle structure d’accompagnement de Catalina Beynier, dans le château de Sainte Croix. Ce jour-là, Arlette, Annie et Pierre ont passé la journée sur place, prêts à revenir. Actuellement, sept résidents viennent à tour de rôle. Tout est fait pour que les seniors se sentent à l’aise : grande table avec nappes fleuries, photos de cinéma aux murs rappelant leur époque (Bourvil, les tontons flingueurs…), petits meubles croulant sous les jeux et supports d’activité et, derrière un paravent, un coin repos avec cinq fauteuils électriques. Celle qui a imaginé les lieux précise : “Les personnes qui viennent ici doivent se sentir à leur aise, comme dans un cocon, comme chez elles.” Pour cela, une collecte a permis de rassembler des jeux de société, des objets ludiques, un lecteur de CD, un vidéoprojecteur, un écran.Les activités proposées suivent des thématiques : l’automne est propice au ramassage des feuillages et de fleurs pour réaliser des collages, des illustrations en livre Montessori sont également proposées… Cécilia Fourcade, infirmière diplômée, assure l’encadrement. Elle détaille une journée type : “Chacun se présente, ensuite, durant deux ou trois minutes, on tire une carte avec une maxime et on doit s’en inspirer, puis suivent des chansons, la lecture d’un livre en lien avec le thème et une approche pédagogique” […] “On a aussi créé un cahier de morale comme à l’école quand ils étaient jeunes, exemple : soyez patients, soyez tolérants”. Le repas a lieu au restaurant du domaine avec un menu soigné. Et ensuite, chacun peut ou non se reposer et plus tard participer à un atelier et à des activités ludiques. Chaque jour, Anaïs Rabier, coach sportif, vient aussi faire une petite séance ludique.Les Loges de Canitie viennent d’obtenir l’agrément ESUS (entreprise solidaire d’utilité sociale), ce qui permettra à Catalina Beynier de rechercher des financements et du mécénat. Ainsi, elle aimerait acquérir une “towertofel”, une table interactive qui permet de faciliter l’expression.Catalina Beynier possède encore beaucoup de projets et se montre prête à accueillir d’autres résidents, il reste de la place. 

R.P.
Inscriptions : 06 69 21 14 45 et 06 21 83 68 37


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here