École élémentaire : Un protocole rodé mais des projets à réinventer

0
209

Dans un contexte encore compliqué, la rentrée à l’école élémentaire s’est bien passée mais il reste difficile de se projeter.

Pour cette deuxième de l’ère Covid, “la rentrée s’est bien passée”, affirme Aurélia Combes, directrice de l’école élémentaire Brunet, après un mois de retour en classe. Avec un protocole sanitaire similaire à celui de la fin d’année dernière, il a suffi de remettre en place les mêmes rythmes. Et surtout : “On avait toute l’équipe dès le premier jour.” Ce qui n’était pas donné à toutes les écoles du secteur, voire du pays. La directrice explique que l’Éducation Nationale a connu beaucoup de démissions d’enseignants l’année dernière, ce qui a causé de nombreuses nominations très tardives. À l’école Brunet, les deux-cent-trente-sept élèves répartis en neuf classes avaient donc bien tous un enseignant dès le premier jour, même si une des classes a bien connu deux changements avant d’être fixée. Avec vingt-cinq à vingt-huit enfants par classe, on supporte encore bien cette densité scolaire, même si on espère un peu d’anticipation de l’académie. Soixante CP devraient faire leur rentrée en 2022 et il faut compter sur de nouvelles installations d’habitants et l’accueil d’enfants de gens du voyage. L’ouverture d’une dixième classe l’an prochain ne serait pas un mal, “tant qu’on ne nous supprime pas la BCD (bibliothèque).”
Mais pour l’heure, on attend déjà beaucoup de cette année. “L’an dernier, ça a vraiment été une année blanche où on n’a rien pu faire pour compenser les projets annulés.” En effet, depuis mars 2020 les classes n’ont pu faire aucune sortie ou classe découverte. L’équipe enseignante s’appuie encore sur des intervenants mais “c’est compliqué de se projeter. On ne peut pas commencer à prévoir des choses pour être finalement frustrés.” En attendant, “tout le monde essaie de réinventer des choses.” On compte au moins cette année être autorisé à réaliser des sorties à la journée, comme dans le projet de découverte de lieux de culture pour les CP/CE1 et CM1. L’équipe éducative espère donc une évolution positive dans les prochains mois pour ne pas finir dans le même état de tension qu’en juin dernier et revenir le plus vite possible à une situation la plus normale possible.

F.D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here