Le marais de Vaux, un joyau du patrimoine naturel local qui doit être préservé

0
186
L'inauguration officielle des travaux de restauration du marais de Vaux s'est déroulée en présence des élus du territoire dont le député Damien Abad

Véritable réserve naturelle abritant des espèces végétales et animales endémiques des zones humides, le marais de vaux a fait l’objet d’aménagements afin de préserver ses spécificités. Dernièrement, avait lieu l’inauguration de ces travaux de restauration, en présence du député Damien Abad, des élus locaux, des représentants des organismes financeurs et partenaires de ce projet porté le Conservatoire d’espaces naturels (CEN) Rhône-Alpes.

Les travaux de réhabilitation du marais de Vaux ont débuté en 2018, avec le broyage et arrachage des ligneux, permettant le retour à une végétation “normale”. Le ruisseau des Vuires qui traverse le marais a été “reméandré”, retrouvant son lit d’origine et les fossés et drains creusés artificiellement ont été comblés. Ces travaux ont permis de restaurer la ressource en eau, le marais jouant un rôle d’éponge, retenant l’eau en période de fortes pluies et en la restituant en période d’étiage. Ils permettent également de préserver la biodiversité de ce site exceptionnel. Le marais de Vaux est labellisé espace naturel sensible depuis 2017. Sa superficie de 140 ha, en fait la seconde zone humide du département après le marais de Lavours. Le montant des travaux de réhabilitation s’élève à 1.467.000 euros . Des financements ont été obtenus auprès de l’Agence de l’eau, des fonds FEDER et FNADT (massif du Jura), de l’État et de la Fondation Caisse d’épargne.
Les travaux de restauration du marais de Vaux s’intègrent dans un programme plus vaste qui s’élève à 3,5 millions d’euros dans le cadre d’un contrat de territoire à Hauteville, signé entre le Département, l’Agence de l’eau, le CEN et les communes.
Ce contrat a déjà également permis la réalisation d’importants travaux portant sur la réhabilitation des réseaux d’assainissements et déversoirs d’orages, sur les communes de Cormaranche et Hauteville. Des bonus de financement ont pu être obtenus auprès de l’Agence de l’eau, le Département participant à ce programme à hauteur de 636.000 euros et l’agence de l’eau pour 853.439 euros.
À noter enfin que sur le site du marais de Vaux, les travaux ont été complétés par l’agrandissement et la rénovation du sentier sur pilotis qui permet aux touristes de découvrir les spécificités du marais.  GC

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here