CRTE : un contrat de six ans avec l’État pour la relance et l’écologie

0
665
La préfète de l’Ain aux côtés de la 3CM pour signer le contrat du territoire

Outil conçu pour faire le lien entre le Plan de Relance du gouvernement et les projets de territoires des intercommunalités, le contrat de relance et transition énergétique a été signé par la 3CM et la préfète de l’Ain.

Mi-septembre, les membres de l’exécutif de la communauté de communes et les maires des communes de la 3CM (le maire de Montluel, Romain Daubié, était présent en qualité de vice-président du conseil départemental) se sont réunis afin de présenter et signer avec Catherine Sarlandie de la Robertie, préfète de l’Ain, le Contrat de Relance et de Transition Écologique (CRTE) entre la 3CM et l’État. Ce CRTE, signé pour six ans, représente un nouveau mode de collaboration entre l’État et les collectivités territoriales dans le cadre du Plan de Relance intégrant des dispositifs d’accompagnement proposé aux élus locaux pour les accompagner dans la définition et la mise en œuvre de leur projet de territoire. Le CRTE ne s’accompagne pas d’une somme d’argent fixe pour subventionner tel ou tel projet mais permet l’accès à une enveloppe ouverte, au cas par cas, ainsi qu’à des outils d’accompagnement pour simplifier les démarches des territoires afin de parvenir à leurs objectifs et de répondre rapidement aux enjeux de la...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here