Un after work club et la venue de Philippe Croizon au programme de l’ASCOT

0
322
Une partie des membres de l’ASCOT réunis

Joy Narcisse présidente de l’ASCOT, entourée de son équipe, dévoile les projets de l’association pour le trimestre.

L’Association des industriels de la Côtière (ASCOT) compte actuellement 60 adhérents, venant de toute la Côtière, de Neyron à Meximieux. Suite à la crise sanitaire, les activités avaient un peu été mises en sommeil. Joy Narcisse, la présidente, précise : “Cette année, on a quand même pu mettre en place deux petits-déjeuners chez les adhérents en juin et juillet et on a eu notre assemblée générale en visioconférence. Mais aujourd’hui, c’est la vraie reprise, et c’est pour cela qu’on a organisé un apéritif champêtre ! Cela permet de se réunir dans un cadre agréable !” L’événement était organisé par une société basée dans la plaine de l’Ain, et fortement soutenu par Sven Rolland, secrétaire du bureau de l’ASCOT, qui l’accueillait dans les murs du château.
Joy Narcisse a détaillé les projets de l’association pour l’automne. Le 30 septembre, à l’hôtel Lyon Est, une rencontre “after work clubs” est organisée avec d’autres groupes et clubs de la Côtière. “C’est une manière de se retrouver et de partager nos points de vue et nos idées”. Ensuite, le 21 octobre, à la salle des Bâtonnes, une conférence est organisée sur le dépassement de soi, avec comme conférencier Philippe Croizon. Une soirée où 400 places sont disponibles, pour un prix de 20 euros, apéritif dînatoire compris.
C’est donc un automne riche en événements qui s’annonce pour une association dynamique dont le but est de “favoriser les échanges d’idées, les rencontres, et la convivialité entre les adhérents”.

R.P.


Contact : ascot.ain@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here