La compagnie L’Ihmaj redonne vie à Columbo

0
152
Le Docteur Flemming joué par Henri Marée et Gilles Teillon dans le rôle de Columbo

À l’invitation d’une Buissarde, la compagnie de théâtre locale a interprété l’œuvre à l‘origine de la célèbre série Columbo.

Retrouver le chemin de la culture, surtout après une si longue période éloignée des salles de spectacle, peut se faire par bien des voies. À La Boisse réside depuis 2018 une compagnie de théâtre, L’Ihmaj, menée par Henri Marée, qui a la particularité de se produire partout où on l’invite, même au domicile des particuliers. Le 25 septembre, elle a répondu à la demande d’une Buissarde, Marie-France Trancart, admirative de la démarche “altruiste” de la troupe, pour jouer l’une de ses dernières créations : la pièce Columbo, Une Femme de Trop, d’après l’œuvre de William Link et Richard Levinson à l’origine de la série télévisée culte. L’Ihmaj n’avait pas joué pour le public buissard depuis début 2020. La crise sanitaire est évidemment passée par là, mais la troupe a continué à travailler plusieurs projets dont ce Columbo, mais aussi Variations Énigmatiques d’E.E. Schmitt, ou Le Golfeur, pièce écrite par Henri Marée. Elle a fini par retrouver les planches au festival d’Avignon en juillet dernier où elle a joué deux semaines Théâtre Sans Animaux de J-M. Ribes. “Ça a été fantastique”, déclare Henri Marée. “Tellement bien que le directeur du théâtre nous a demandé de rester une troisième semaine. […] Dès notre retour d’Avignon, Marie-France Trancart nous a appelé pour jouer chez elle. Elle avait déjà vu Théâtre Sans Animaux et nous a mis un peu la pression pour jouer une nouvelle pièce.” L’Ihmaj a donc repris le 6 août les répétitions de Columbo de manière “très intensive” pour être prêts pour cette première le 25 septembre. Gilles Teillon (Columbo), Gaëlle Trontin (Julia Walker) et Henri Marée (Dr Flemming) ont interprété cette enquête du lieutenant à la Peugeot 403 (sans la 403 qui n’aurait pu tenir dans le salon de leur hôtesse) face à une quarantaine de spectateurs. Au milieu de cette affaire de meurtre et d’adultère, Gilles Teillon a fait honneur au personnage rendu célèbre par Peter Falk en n’étant jamais dans la caricature de ce dernier mais en faisant revivre sous ses traits l’un des plus populaires policiers inventés au XXème siècle. Et c’est sous de nombreux applaudissements qu’actrice et acteurs sont arrivés au bout de l’affaire, en attendant de retrouver leur public au plus tard le 23 avril au théâtre des Augustins de Montluel où la troupe rejouera Théâtre Sans Animaux.

F.D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here