Agenda 2030 : favoriser l’implication citoyenne

0
156
Les participants à la réunion de lancement de la démarche Agenda 2030

Une quinzaine d’habitants de Pérouges ont assisté, début septembre, à la toute première réunion publique sur le projet de territoire appelé “Agenda 2030”. Cette démarche intègre les différents domaines du développement durable : l’économie, le social et l’environnement.

Après avoir déjà réalisé un premier Agenda 21 entre 2013 et 2016 avec un programme de 47 actions, la commune de Pérouges entend renouveler cette démarche afin d’avoir une vision d’ensemble sur la durée du mandat.
“Le bilan de l’Agenda 21 avait été très positif avec 22 actions réalisées et 17 pratiquement réalisées. Seulement 8 actions n’avaient pu se faire comme la valorisation du Longevent, la mise en place d’un marché de producteurs locaux ou la création de liaisons cyclables” explique le maire Paul Vernay. Et de poursuivre : “L’Agenda 2030, c’est l’affaire de tous ! Ce n’est pas un truc d’élus mais bien un projet participatif qui touche l’ensemble de la population”.
Afin de mener à bien ce projet fédérateur, la commune a fait, de nouveau, appel à l’association nationale Notre Village, spécialisée dans l’accompagnement des collectivités rurales durant toute la démarche, jusqu’à l’élaboration d’un programme d’actions et la labellisation finale. Un premier diagnostic a été élaboré avec Céline Robert, cheffe de projet de l’Agenda 2030. Venue tout spécialement de Corrèze où se trouve le siège de l’association Notre Village, cette intervenante était conviée par la municipalité, à animer la réunion de démarrage de l’Agenda 2030, le 6 septembre dernier à la salle polyvalente. Celle-ci a rassemblé une quinzaine de Pérougiens, habitants de la Cité et des autres hameaux.

Un comité de pilotage ouvert à tous les habitants

Après avoir présenté l’association Notre Village, la cheffe de projet a évoqué l’obtention du label “Notre Village Terre d’Avenir” et quel est l’intérêt de ce label. “Le but est d’essayer d’améliorer les points faibles de la commune sachant que la démarche Agenda 21 n’est pas remise en cause avec l’Agenda 2030. En effet, l’Agenda 21 local déjà en place continue d’exister en intégrant les 17 Objectifs de Développement Durable (ODD)” précise Céline Robert. La définition des actions se fera par la constitution d’un comité de pilotage, composé d’habitants et, pour moitié au maximum, d’élus du conseil municipal. Les actions futures pourraient être, par exemple, la sécurité routière à Rapan (RD 1084), l’installation d’artisans dans la Cité, la réduction ou l’extinction de l’éclairage public la nuit, le changement de leds, l’isolation thermique dans l’école et la mairie ou bien encore le projet d’Ecopôle aux Communaux.
Lors de la réunion publique où les échanges furent animés et constructifs, huit habitants se sont montrés intéressés pour intégrer le comité de pilotage qui a prévu de se réunir une fois par mois à 18h30. Par la suite, il reviendra au conseil municipal de valider ou non, les idées d’actions réalisables sur les 3 à 4 années à venir. Les premières fiches d’actions sont espérées, au mieux, pour les mois d’avril ou mai 2022. TG

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here