Elles sont parties en outre-mer pour lutter contre la pandémie

0
315
Marion Patru et Vanessa Drouillon ont apporté leur soutien aux Guadeloupéens victimes d’une nouvelle vague pandémique

Vanessa Drouillon et Marion Patru sont, toutes deux, sapeurs-pompiers professionnels. Elles ont fait partie du contingent féminin de l’Ain qui s’est envolé mi-août pour une quinzaine de jours dans les DOM-TOM, afin de soutenir la lutte contre la pandémie.

La Guadeloupe a été en proie à une nouvelle vague de Covid-19 d’une intensité majeure. Un confinement strict a été mis en place, et les sapeurs-pompiers, ainsi que les services de santé, ont sollicité l’aide de la métropole. 21 sapeurs-pompiers de l’Ain se sont spontanément portés volontaires pour cette mission de renfort. Parmi ces effectifs, deux femmes sapeurs-pompiers : l’adujante-cheffe Marion Patru pompier volontaire au centre d’incendie et de secours (CIS) de Pont-de-Veyle et de l’adjudante-cheffe Vanessa Drouillon, pompier professionnel au centre de secours de Lagnieu depuis 2020 et parallèlement pompier volontaire au CIS de Miribel. Elles sont donc parties autour du 20 août, afin de renforcer les sapeurs-pompiers guadeloupéens et elles étaient de retour le 3 septembre. Durant leur séjour, elles ont apporté leur aide pour des opérations de vaccination, en logistique sur les différents centres hospitaliers, pour des missions administratives au sein de la cellule de crise en préfecture ou encore en renfort en caserne.
De cette expérience professionnelle et humaine riche, toutes deux retiennent tout particulièrement l’accueil chaleureux et la satisfaction de se sentir utile, alors que sur place, les services de secours et de santé étaient complètement surchargés. “J’ai toujours eu un regard simple et bienveillant sur les autres, et l’humanitaire est quelque chose qui m’attire. De tout cela je retire un réel sentiment de satisfaction tant humainement que professionnellement, et si c’était à refaire, je n’aurais aucune hésitation…” confie Vanessa Drouillon. FM

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here