Près de 2.000 visiteurs sont venus voir le village prendre des couleurs

0
726
70 bénévoles se sont mobilisés pour l’organisation de ce premier festival qui a attiré environ un millier de personnes

Tenay, village sombre à la mine bien grise. Une image que la municipalité entend bien faire tomber. En co-organisant le “Khrôma Festival”, un pas en avant vers la lumière, a en tout cas été franchi et la commune vient encore de reprendre des couleurs. Une réussite qui laissera des traces indélébiles dans le paysage et la mémoire locale.

Organisé par l’association “Tenay en couleurs, en partenariat avec la municipalité, ce festival avait pour premier objectif de faire connaître Tenay sous un autre angle en cassant l’image erronée d’un village plongé dans une perpétuelle grisaille. L’occasion de rappeler que Tenay c’est aussi des hameaux et un lotissement situés plein sud sur un coteau bénéficiant du soleil “400 jours par an” dit-on ici. Mais une autre face existe, sans doute la plus voyante pour ceux qui ne font que passer. Le trafic routier, les magasins fermés avec le déclin de l’industrie textile ont rendu les rues traversantes bien tristes, et c’est pour cela que la nouvelle équipe municipale a décidé d’employer les grands moyens, avec pour commencer, l’idée de mettre de la couleur sur les murs ou façades des bâtiments.
Déjà, plusieurs fresques sont apparues ça et là, mais au cours de ce week-end, on a franchi une nouvelle étape. Le public a ainsi pu voir à l’œuvre les artistes...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here