Moins de faillites, épargne des foyers en hausse : la crise a du bon !

0
971

C'est incontestablement l'un des effets les plus surprenants de la crise sanitaire, à court terme au moins. Le nombre d'entreprises aindinoises en dépôt de bilan continue encore de régresser depuis le début de l'année. Les économistes scruteront maintenant avec attention la fin d'année 2021, qui était annoncée comme le possible seuil de basculement. Mais plus rien ne semble certain…

Le “Quoi qu'il en coûte” mis en œuvre pour faire face à la crise sanitaire devait permettre au tissu économique de garder la tête hors de l'eau. Il a fait bien mieux. Alors que la plupart des économistes annonçaient un cataclysme, le taux de chômage est revenu, peu ou prou, à son niveau d'avant crise. Et du côté des défaillances d'entreprises, l'effet de contre-balancier a fait plus qu'opérer, puisque les dépôts de bilan et autres liquidations judiciaires continuent toujours et encore de régresser. Après une année 2020 qui avait déjà vu le nombre de faillites s'effondrer de quasiment 60% dans l'Ain (259 en 2020 contre 432 en 2019), l'actualisation des chiffres au 1er septembre effectuée par l’INSEE va dans le sens d'une accentuation de cette tendance favorable. À la fin du premier semestre 2021, 104 défaillances seulement comptabilisées dans notre département de l'Ain depuis...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here