80 élèves à l’école

0
81
L’équipe enseignante pizolande

La rentrée 2021 devrait être la dernière dans ces murs, avec, pour cette année, l’arrivée d’une nouvelle enseignante.

L’école maternelle de Pizay comprend 80 élèves, répartis en trois classes. Toussaint Morand, directeur, est en charge des moyens et des grands et Dominique Chaudy des petits et des moyens. Une nouvelle institutrice est venue compléter l’équipe : Sylvie Sottil pour les petits et moyens. Trois Atsem, Sabine Chapolard, Lucie Lemaire et Jenny Besset, sont là pour apporter leur soutien aux enseignants. Compte tenu de la crise sanitaire, la rentrée s’est bien passée mais toujours avec un protocole sanitaire strict que détaille Toussaint Morand : “Les parents qui amènent leurs enfants et les enseignants sont masqués. Aucune interaction n’a lieu entre les classes ; les lavages de mains sont fréquents et la désinfection des locaux effectuée plusieurs fois par jour. Quant à la cantine, les enfants déjeunent toujours à la même table et les tables sont distantes de 2 mètres”.
Cela n’empêchera pas le programme de l’année de se réaliser, sur le thème des animaux, commun aux trois classes. Le directeur précise : “Pour le moment, nous n’avons pas finalisé tout le programme de l’année, mais au premier trimestre, les enfants travailleront sur le thème des animaux de la ferme et je pense que ma classe va faire une sortie scolaire à la ferme pédagogique de Saint-Eloi”. Les enseignants attendent de connaître exactement le budget pour programmer des sorties. Mais ils savent déjà que le spectacle de Noël aura lieu le 16 décembre. Quant à la galette des rois, qui était un temps fort et qui avait dû être annulée en 2021, les enseignants espèrent pouvoir la préparer pour début 2022. “C’est bien pour les enfants, il y a un bon échange intergénérationnel, c’est une belle animation”. Le potager ne sera pas refait cette année, “on ne va pas se lancer dans des travaux, alors qu’on aura la nouvelle école, à la rentrée prochaine !” Mais Toussaint Morand espère que la situation sanitaire va évoluer et qu’il pourra emmener ses élèves en classe découverte, à Giron, en fin d’année scolaire. Une rentrée réussie, de beaux projets, il ne reste “qu’à espérer que la crise sanitaire permettre de tout bien réaliser”.

R.P.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here