FCCL : Une année de transition pour les seniors

0
408
Jo Messina, Gregory Papigny et Denis Vivanco

Après deux saisons bien maigres pour le football amateur, les seniors du FC Côtière Luenaz entraînés par Grégory Papigny abordent une nouvelle saison de “consolidation.”

Depuis le 22 juillet, les équipes seniors du FC Côtière Luenaz ont repris l’entraînement. Après une campagne de recrutement pour attirer de nouveaux joueurs, le club intercommunal, qui a son siège à La Boisse, a démarré cette saison 2021 – 2022 avec, pour l’heure, une quarantaine de footballeurs dans cette catégorie. C’est bien moins que l’année dernière, avec 72 licences seniors, le club avait pu constituer trois équipes seniors. C’est un peu le double effet Covid, explique leur entraîneur Grégory Papigny, qui avait vu de nombreux hommes s’inscrire pour reprendre une activité sportive après des semaines de confinement, mais qui se sont finalement rendu compte qu’ils n’avaient pas autant de temps que ça. Et cette année, c’est encore l’incertitude, entre passe sanitaire et risque de saison interrompue, qui cause un manque de motivation – les seniors n’ont joué que quatre matchs de championnat l’an dernier. Sans oublier certains manques au niveau des équipements sportifs puisque les seniors s’entraînent cette année au complexe sportif de Balan, un point sur lequel le FCCL attend beaucoup de la communauté de communes. Le club a tout de même pu créer deux équipes, dont une pour attaquer la Coupe de France. Difficile là aussi de fixer des objectifs. Après deux saisons comme celles passées, le FCCL manque de visibilité : “On verra dans les premiers mois pour se rendre compte des objectifs à remettre en place”, déclare Grégory Papigny. “On va jouer pour assurer un maintien. Peut-être que d’autres clubs sont dans le même état que nous.” Si le premier match contre Chatillon-la-Palud a été une victoire (2 – 0), pouvant “lancer une dynamique positive,” au second tour de la Coupe de France dimanche dernier, le club a été éliminé face à Saint-Martin du Mont (2 – 2, tirs aux buts : 5 – 3). Les autres ambitions seront donc avant tout pédagogiques : travail sur l’assiduité aux entraînements, réapprendre le collectif, à gérer son physique : “C’est encore une année de transition, de consolidation.”

F.D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here