Questions à… Carine Couturier, maire

0
391

Après l’annulation du forum des associations, Carine Couturier, maire, explique les difficultés à s’adapter à un protocole et fait le point sur les projets de la commune. Entretien.

Les manifestations de juillet à Dagneux, à savoir la fête nationale et le festival musical, avaient été maintenues et s’étaient bien déroulées. Pourquoi avoir annulé le forum des associations ?
La conjoncture est différente : en juillet, la seule obligation était le masque. Or, actuellement, le passe sanitaire est obligatoire, autant pour les exposants que pour les visiteurs. De plus, le forum implique quatre communes : Dagneux, Bressolles, Balan, et Béligneux – et se déroule sur quatre sites : l’esplanade, la salle des Bâtonnes, les extérieurs en bas et le club house. Il aurait fallu tout contrôler et c’était problématique ; les associations devront faire les inscriptions elles-mêmes.

Qu’en est-il des événements de l’automne ?
La fête du vélo est annulée. Il fallait la préparer très en amont et on avait des difficultés à se projeter. Quant à la fête foraine, au mois d’octobre, on verra si on peut la maintenir, suivant les directives, je pense que c’est jouable. Sinon nous aurons les journées de la Francophonie et de la Famaf les 12 et 13 octobre. Pour le 8 décembre de l’UCAD (Union Commerciale et Artisanale de Dagneux), c’est encore trop loin pour se projeter : les directives changent sans arrêt.

Où en sont les travaux programmés sur la commune ?
On va attaquer la rue des Chartinières entre le rond-point de Saint-Louis et le boulevard Schumann. On va passer le tuyau pour les eaux pluviales. Ensuite, la 3CM fera l’enfouissement des réseaux d’eau potable. Après, il y aura l’enfouissement des réseaux secs et le déplacement du transformateur ENEDIS. Après seulement, on fera la partie voirie avec les trottoirs et le mode doux. Il devrait y avoir à peu près un an de travaux.

Qu’en est-il du projet de city stade ?
On a fait une réunion entre les élus chargés des sports, les jeunes, et l’architecte de Dynamic concept. Ça a été un vrai travail de concertation. Dans la zone des Bâtonnes, il y aura donc un city stade et un skate park. Les travaux devraient commencer fin 2021.

Où en est la création de logements sociaux ?
On a lancé le conventionnement pour classer en logement social, les logements appartenant à la mairie. On va aussi en créer deux dans le centre. On travaille aussi sur des projets pour l’avenir. Le Sénat, qui reconnaît les problèmes avec la loi Alliot, a envoyé un questionnaire pour toutes les remarques à faire remonter. Pour le moment, pas de réponse, c’est le statu quo.

Quels sont les premiers résultats après la mise en place du pigeonnier contraceptif ?
On a de très bons retours du prestataire. Les pigeons sont bien au rendez-vous et ont bien fait leur travail avec les femelles. On remarque donc, une diminution des pigeons. Bien sûr on va continuer.

Quels sont les problèmes qui se posent à la municipalité ?
On a de gros problèmes de sécurité routière : les gens roulent trop vite, les camions ne respectent pas les interdictions et le département refuse d’étendre la zone limitée à 70 km/h jusqu’à l’entrée du village. De plus on est confrontés à des stationnements sauvages. Même les gens qui ont une cour se garent dans la rue ! On va devoir mettre des amendes.
Quant aux moustiques-tigres, sur lesquels on nous interpelle, je vais vous dire qu’il ne sert à rien de multiplier les pièges si les gens ne font pas attention. En effet, il faut au départ, supprimer les eaux stagnantes, ne pas laisser de soucoupes sous les pots et couvrir les réserves d’eau en avec des voiles. Chacun doit être responsable et civique…

Quelle conclusion tirez-vous de ces derniers mois ?
Globalement, tout se passe bien, les travaux suivent leur cours et la vie s’organise. Bien sûr on ne peut qu’espérer que la crise sanitaire s’améliore et qu’on retrouve “les jours heureux”. R.P.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here