Isabelle Rouvière, adjointe au maire : “J’ai toujours voulu conserver l’esprit village”

0
197

Rencontre avec Isabelle Rouvière, adjointe à l’enfance, la jeunesse, la vie du village et la communication, qui nous explique son parcours, ses motivations et ce qui l’occupera ces prochaines années.

Après avoir grandi à Beynost, puis vécu à Lyon, Isabelle Rouvière est arrivée avec sa famille à Thil en 2014. Cheffe de projet en recherche et développement, reconvertie depuis, à travers sa micro-entreprise By Zarboo, dans la création d’objets textile et laine, elle s’engage très tôt dans la vie du village. Une envie d’engagement comme elle n’en a jamais eu avant : en plus d’être représentante des parents d’élèves, dès 2015 elle devient membre de l’association U’Thil. “J’ai toujours voulu conserver l’esprit village, explique-t-elle. Avec la pression immobilière, c’était une caractéristique en péril.” L’idée était aussi de redynamiser et embellir le village et recréer du lien entre les Thilois.
Comme d’autres membres de ce groupe, elle suit Valérie Pommaz sur sa liste aux élections municipales 2020. Au départ, il n’y a pas d’ambition pour un rôle particulier : “On allait s’impliquer quel que soit le poste attribuer.” Une fois la nouvelle municipalité installée, elle reçoit un poste d’adjointe en charge de l’enfance, la jeunesse, la vie du village et la communication. “C’est très large, mais c’est aussi très enrichissant.” Le dossier de l’enfance la lie essentiellement à l’école. Avec sa conseillère déléguée Élisabeth Buonomo, “on a à cœur de répondre aux besoins des enseignants.” Sur le volet jeunesse, les réflexions reposent sur l’avenir du stade. Côté vie du village, le but est d’être facilitateur pour les associations, de les mettre aussi en lien avec des entreprises : c’est le travail entrepris avec son autre conseillère déléguée Delphine Viénot.
Enfin, la communication a été “le gros chantier” à mettre en place dès le début du mandat. Recréation du bulletin municipal, refonte du site internet de la ville, création de la page Facebook sur laquelle a lieu avant chaque conseil municipal le quart d’heure citoyen : “Ça a très bien pris. Les Thilois sont demandeurs. On y donne un maximum d’informations. Toute l’équipe œuvre à être transparent vis-à-vis des Thilois.” Isabelle Rouvière représente aussi la commune au conseil communautaire de la CCMP où elle est membre des commissions développement économique et sport et culture. Dans ce dernier cadre, “j’aimerais avoir plus d’intervenants culturels dans les écoles.” En plus de l’art et de la musique, elle souhaiterait faire connaître l’anglais aux enfants. “Cela pourrait intéresser professeurs et enfants”, estime-t-elle. Et c’est encore le dossier de l’école qui va marquer la suite du mandat puisqu’il faut réfléchir à son agrandissement. En outre l’objectif dans les années à venir, c’est de parvenir à renforcer le lien entre les habitants jusqu’à ce que ce soit un acquis pour tous.

F.D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here