Les loges de Canitie : bientôt un accueil de jour pour les seniors

0
360
Sven Rolland, Cataline Beynier et Cécilia Fourcade

Catalina Beynier va ouvrir pour septembre une maison de jour pour seniors au domaine de Sainte-Croix.

Suite à une expérience familiale, Catalina Beynier s’est rendu compte de la difficulté de trouver un accueil de jour pour des seniors dépendants. Le but étant de procurer, un ou plusieurs jours par semaine, un peu de répit à leur entourage qui s’en occupe au quotidien. Elle précise : “Il existe un accueil à Reyrieux, à Miribel, à Lagnieu et à Meximieux. Dans notre coin, il n’y avait rien.” Depuis deux ans, cette habitante du secteur nourrit donc le projet d’ouvrir un lieu d’accueil autour de Montluel. Il s’agit d’offrir une alternative pour faciliter le maintien à domicile des seniors en perte d’autonomie, de “rompre l’isolement des personnes âgées dépendantes, les resocialiser, leur permettre de restaurer leur autonomie dans les gestes du quotidien et leur faire découvrir des activités partagées”. Ainsi, la personne accueillie peut faire des rencontres, participer à des ateliers, en présence de professionnels et de bénévoles. “L’accueil de jour basé sur l’expérience du professeur américain Cameron Cant, qui a adapté la philosophie Montessori aux personnes dépendantes. Il faut leur redonner un lien social, de la confiance en elles-mêmes, leur permettre de se sentir utile”.
La structure sera hébergée au domaine de Sainte-Croix. Sven Rolland, directeur, mettra à disposition une salle de séminaire avec un accès au parc et à l’extérieur. Les repas du midi seront servis au restaurant, avec un menu du jour. “On veut offrir une parenthèse cocon” résume-t-il. L’accueil fonctionnera du lundi au vendredi de 9h à 16h, avec possibilité de venir à la journée ou de prendre un abonnement. Un agrément d’entreprise solidaire d’utilité sociale a été demandé, ce qui permettra d’obtenir des financements spécifiques. Des prêts ont également été sollicités, et des subventions auprès du département, de la région et des communes. “On travaille avec Monsieur Clément du conseil départemental et on va solliciter Philippe Guillot-Vignot, de la 3CM, pour pouvoir bénéficier du transport à la demande” décrit Catalina Beynier, qui espère que les bénéficiaires de l’APA pourront venir une fois par semaine.
L’initiatrice du projet est épaulée dans sa démarche par une infirmière diplômée ayant travaillé dans un EHPAD, Cécilia Fourcade, passionnée par la gériatrie et qui possède une volonté de nouer de véritables échanges avec les personnes âgées. Les deux femmes vont partir à Paris en formation. Elles s’adjoindront l’aide d’un accompagnant éducatif et social. Montée sous forme associative, Les loges de Canitie sont présidées par Vincent Beynier : “Je suis très sensible à ce sujet et depuis pas mal d’années, j’ai l’habitude des associations”. Peu à peu un réseau se crée et des partenariats se mettent en place avec des associations locales : une activité pilates sera par exemple assurée par Isabelle Forain de Cordieux. Des partenariats solidaires et intergénérationnels vont être noués aussi avec l’école Montessori. Catalina Beynier lance un appel au bénévolat : “Il faut se faire connaître et avoir de la visibilité, mais je suis confiante, ce projet peut apporter beaucoup.
R.P.

Bureau : président : Vincent Beynier ; vice-président : Joy Narcisse ;trésorier : Paul Beynier ; secrétaire : Sven Rolland ; secrétaire adjointe : Corinne Gonin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here