“Le 13 octobre, Dagneux sera la capitale de la Francophonie”

0
103
Le président de la FAMAF, Bernard Lobietti, entouré de Claudine Frieh, secrétaire générale, et Mireille Chaumont Munet, secrétaire générale de l’Adama 01, ainsi que Philippe Guillot-Vignot, président de la 3CM et Carine Couturier, maire de Dagneux

Bernard Lobietti président de la FAMAF a annoncé la tenue d’un congrès exceptionnel pour les trente ans de la Fédération des Anciens Maires et Adjoints de France (FAMAF), avec les rencontres de la Francophonie.

La FAMAF se réunit chaque année dans une ville différente. En octobre 2021, ce sera à Dagneux, ville “chère au cœur” du président Bernard Lobietti, qu’aura donc lieu ce congrès pour les trente ans de l’association. Trois journées riches en événements sont programmées, avec d’abord le 12 octobre l’assemblée générale de la Famaf. Bernard Lobietti et son équipe, Claudine Frieh secrétaire générale de l’association 01 ont présenté les thèmes principaux qui seront débattus, les élections du bureau, signature de conventions, et nombreuses commissions avec Philippe Guillot-Vignot, Patrick Chaize. Une cuvée Champagne Famaf sera lancée et la journée se terminera par une paella dagnarde. Le lendemain se tiendront les Rencontres de la Francophonie en présence de la Préfète de l’Ain et d’invités prestigieux : Paul de Sinéty, délégué général de la langue française et président de la cité internationale de la langue française à Villers Cotteret, et Auguste Senghor (de l’Adama 35) qui viendra parler du rôle de son oncle Léopold Sedar Senghor au niveau de la francophonie. Une intervention du sénateur honoraire Louis Duvernois résumera cette journée avec la phrase d’Albert Camus : “Ma patrie est la langue française”.
Le 14 octobre sera consacré au trentième anniversaire de l’ADAMA, avec le bilan de toutes les actions citoyennes et les projets.
Tout au long de ces journées, en plus des interventions, Bernard Lobietti a tenu à associer les acteurs de l’hôtellerie et de la gastronomie de la région : Pierre Vincent et le restaurant chez Nous, le traiteur Chanel, le pâtissier Monnet, le viticulteur Angelot. Les invités seront logés à l’hôtel Terminus, l’hôtel Chez Nous et le domaine de Sainte-Croix. Comme le dit Bernard Lobietti : “J’ai tenu à mettre Dagneux en valeur et à valoriser ce territoire riche en gastronomie et en viticulture. Et je le répète, Dagneux sera en octobre la capitale de la Francophonie”.


R.P.

Les anciens élus œuvrent pour la citoyenneté chez les plus jeunes

Bernard Lobietti est intervenu au centre éducatif du Val Cottey de Dagneux, auprès de trois classes de CM2, pour parler de la citoyenneté et échanger avec les élèves. Rappelons que l’ Adama 01 intervient régulièrement dans les écoles et que Dagneux a déjà obtenu deux prix départementaux pour les concours de dessin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here