Thomas Planchon, nouvel adjoint technique territorial

0
169

Ce nouvel habitant de Faramans vient d’être embauché par la mairie au poste d’agent communal chargé de l’entretien des espaces verts et des bâtiments communaux. Sa mission est complétée par un autre mi-temps à la mairie de Joyeux.

Âgé de 47 ans et originaire de Villette-d’Anthon, Thomas Planchon est installé à Faramans depuis moins d’un an. En quête d’une maison, de nature et de tranquillité, cet ancien habitant de Jonage (69) a trouvé son bonheur dans sa nouvelle localité résidente. Pacsé et père de deux enfants, cet électricien de formation était auparavant technicien de maintenance au sein d’établissement de santé privé. “En recevant le bulletin municipal, j’ai vu que la commune cherchait quelqu’un. Moi qui voulais être en adéquation avec la nature, cela n’a pas fait un pli et j’ai décidé de postuler” confie l’intéressé qui partage son temps avec la commune voisine de Joyeux. En poste depuis le 20 mai dernier, sa mission consiste à s’occuper des espaces verts et des infrastructures communales. “Il y a de quoi faire, l’herbe pousse vite cette année et il y a beaucoup à arroser, je ne m’ennuie pas !” sourit Thomas Planchon qui a déjà pu faire quelque peu connaissance avec la population locale lors de la distribution des sacs jaunes. Sur Faramans, il remplace Christophe Warambourg parti à Bourg-Saint-Christophe et sur Joyeux, il succède à Lionel Dormoy, désormais à temps complet à la déchetterie de la CCPA. En parallèle, ce micro-entrepreneur extrêmement polyvalent dans plusieurs corps de métier propose ses services pour des travaux de second œuvre (placo, carrelage, PVC…). Très bien accueilli par les deux maires, Gérard Brochier et Joël Mathy, qui lui font confiance, Thomas Planchon prend peu à peu ses marques dans son nouvel environnement dombiste. Enfin, côté loisirs, ce dernier est un grand passionné de ballon ovale. Titulaire du brevet fédéral national, cet ancien pilier puis éducateur fédéral à Pont-de-Cheruy vient de s’engager comme éducateur au sein de l’EMD en charge des moins de 10 ans, sa “catégorie de cœur” pour l’apprentissage des bases du rugby. TG

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here