Le personnel de santé en grève

0
295

“Corvéables et serviables à souhait ! Stop !” ont dit les
personnels du centre hospitaliers mobilisés à la Rose d’Or.

Les professionnels hospitaliers se sont retrouvés à la Rose d’Or mardi dernier. “Ces derniers sont totalement investis depuis plus d’un an pour accueillir et accompagner les résidents, patients et usagers dans nos établissements de santé” affirme Hassania Sliti, déléguée CGT du centre hospitalier de Meximieux. “Nous dénonçons le manque de moyens et de reconnaissance pour nos métiers essentiels à la prise en charge de la santé de la population. Nous travaillons dans des conditions dégradées au détriment de notre propre santé et vie familiale, nous sommes mal payés, travaillons toujours plus, sans pouvoir prendre tous nos jours de congés, de repos et temps de formation, enchaînant des rythmes de travail infernaux. Nous sommes épuisés et en colère par les multiples promesses non tenues de ce gouvernement qui ne répond pas à nos légitimes revendications.”
Elle demande une augmentation des salaires, ainsi que des formations, le recrutement de personnel supplémentaire et l’amélioration des conditions de travail “pour éviter les démissions des collègues qui se multiplient car ils sont cassés par la pénibilité du travail
.” L’ouverture de lits, d’établissements et de services pour assurer l’accès, l’égalité et la qualité de la prise en charge des personnes font également partie des revendications.
Par ailleurs la CGT du centre hospitalier de Meximieux dénonce le fait que la direction a refusé la prime “grand âge” aux Agents des Services Hospitaliers (ASH) faisant fonction d’aide-soignant, prime qui a été accordée à l’Ehpad de Chalamont. S.C.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here