Sous les étoiles, la place : le retour des spectacles en plein air s’annonce enfin !

0
405
Le vendredi 16 juillet la Gâpette sera sur scène pour faire danser le public ambarrois au son d'un “musette n'roll” auquel il devrait être bien difficile de résister !

Après un an de disette, les Ambarrois vont pouvoir renouer enfin avec les spectacles populaires. La MJC compte bien être un acteur majeur de cette reprise de la vie culturelle locale. Elle a d’ores et déjà programmé son festival “Sous les étoiles, la place” qui se déroulera les quatre premiers vendredis de juillet, devant ses locaux et sur la place Jules Ferry.

Chaque jour, le ciel semble s’éclaircir un peu plus pour l’activité culturelle. À Ambérieu-en-Bugey, la MJC fourmille de projets et après plusieurs mois de “frustration”, elle compte bien reprendre pleinement sa place d’acteur culturel majeur au sein de la commune. En ligne de mire de sa programmation, ses animations estivales “Sous les étoiles la place” qui se dérouleront les quatre premiers vendredis du mois de juillet. Les animations s’articuleront à chaque fois en trois parties et débuteront à 20h. Tout débutera par des spectacles de rue, suivis de la présentation d’un artiste ou d’un groupe à découvrir. Enfin, la troisième partie de ces soirées mettra en scène des formations régionales plus connues.
Ainsi, tout débutera le vendredi 2 juillet avec la compagnie “Les Malles”, qui présentera un spectacle de marionnettes portées. Georges et Victoria entre poésie, danse et spectacle, amorcent une réflexion sur le temps qui passe, et le refus de vieillir. Puis à 20h45, Philippe Mesnard, l’ancien guitariste de “Tequila” remettra à l’honneur la tradition du blues, jouant seul de la guitare de l’harmonica et des percussions. Ensuite, la soirée s’achèvera se poursuivra avec le groupe “Martin Boyer”, un mélange festif de sonorités tziganes, latines ou balkaniques.
Le 9 juillet, c’est le duo Kilombo qui ouvrira le bal en présentant une animation de rue surprenante baptisée “Étranges étrangers”. Portés sur monocycle, main à main et jonglage, vous découvrirez comment ils se fréquentent la tête en bas… À 21h, entrée en scène de “SNR Trio” avec “Swing N’roll”. Ils mêleront les grands standards du rock au son instrumental du swing. Puis vers 22h30, les Gaspards métisseront leurs compositions originales, autour des musiques du monde.
Le 16 juillet, la compagnie “Mauvais Coton” présentera Ombr’elle, de la danse sur fil, empreinte de poésie, de jeu, et de légèreté. À 21h, vous découvrirez Tex’o, personnage atypique, croisement d’un Dylan à la française et d’un Blanchard, qui naviguera sur un rythme…hors des sentiers, battus ! La Gâpette fermera le bal en proposant de la chanson musette n’roll à laquelle il sera bien difficile de résister.
Pour la dernière soirée, le 23 juillet, vous aurez rendez-vous avec la compagnie “Merci la Rattrape” qui proposera un spectacle de jonglerie burlesque, rempli d’humour et de prouesses techniques. À 21h, Niaramy, revisitera et électrifiera quelques traditionnels oubliés de la musique mandingue. À 22h30, le festival devrait se terminer en apothéose avec le groupe “Apes O’Clock” dans son style dévastateur de chanson musette n’roll, la formation faisant également la part belle au groove, hip hop, tout en fusionnant avec les ambiances électriques du rock’n’roll… GC

L’accès à ces spectacles et concerts est bien évidemment, comme à chaque fois, gratuit. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here