Nicolas Kech en lice pour la coupe de France du burger

0
350

À la tête de la brasserie L’Instant, Nicolas Kech a été sélectionné parmi 400 candidats pour participer le 28 juin à la finale régionale et ensuite à la coupe de France du Burger by Socopa.

Pour une première participation à la coupe de France du burger, Nicolas Kech a réussi à émoustiller quelques papilles avec son burger baptisé Le Picodon de Bardière. Tout un poème gustatif, réalisé sur le thème imposé du “retour aux sources”. Il détaille son produit : “Ma vision c’était le vrai mélange de l’origine et des ingrédients de qualité : la viande est celle fournie par les organisateurs. Mais moi, je voulais des cornichons artisanaux, de la vraie mayonnaise maison, comme dans mon enfance, et du lard gras paysan qui devient une chips. Le pain est fait en collaboration avec la MFR de Balan et le fromage est artisanal. Ce sont tous de vrais produits du terroir !” 
Parmi 400 candidats venus de toute la France, Nicolas Kech fait partie des cinq finalistes sur le quart Sud-Est de la France.
Pourtant, au départ, il ne se destinait pas forcément à un tel concours : “J’ai été poussé par un ami qui m’a vivement encouragé. Finalement, j’ai été retenu”. Pour être sélectionné, il a envoyé deux photos et répondu à plusieurs questions : en quoi ce burger représente-t-il un retour aux sources? Comment définir les ingrédients? Et pourquoi ces produits?
La finale se déroulera le 28 juin. Le chef dagnard devra cuisiner quatre burgers pour la finale régionale, qui désignera le meilleur de chacune des cinq régions en lice, puis quatre autres pour la coupe de France. Un autre champion sera élu par le coup de cœur du public. C’est le chef David Gallienne, entouré d’un jury de professionnels, qui évaluera les 25 recettes, selon des critères très précis : respect du thème retour aux sources, histoire et explication du choix de la recette, qualité visuelle du burger et de sa présentation, et enfin, saveur et gourmandise. Le vainqueur recevra 2.500 euros, et les quatre autres champions régionaux un chèque de 500 euros. Mais comme le dit Nicolas Kech : “Ce qui compte, ce n’est pas l’argent des lots, c’est d’être le meilleur possible !” Ce concours se veut haut de gamme, en vue de donner des lettres de noblesse au burger de plus en plus plébiscité par le public. D’ailleurs, faisons la chasse aux idées reçues : le burger n’est pas d’origine américaine, notre candidat précise : “C’est une recette d’origine allemande créée à Hambourg et qui était servie sur un paquebot qui reliait cette ville à aux USA. Cela a ensuite complètement séduit les Américains”. 
Pour soutenir le candidat local, chacun peut aller sur la page Facebook du concours et mettre un “j’aime” sous son burger, ce qui servira pour le prix coup de coeur du public. Nicolas Kech reste toutefois pragmatique : “La concurrence sera dure, c’est un niveau très élevé. Mais je pense que ce sera intéressant et instructif. Je fais vraiment ça pour l’amour du métier, pour le plaisir ! Je pars enthousiaste, quelle que soit l’issue, je suis très satisfait d’être parmi les finalistes !” R.P.

Facebook : L’instantbrasserie • linstant.dagneux@gmail.com • Pour voter : Facebook @coupedefranceduburger • instragram @coupedefranceduburger by Socopa

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here