Des légumes pour tous dans les massifs

0
522
Elus et agents travaillent au développement durable des espaces verts

Jean-Alex Pelletier est l’adjoint en charge du développement durable. Alors que les massifs fleurissent, il présente la politique communale en matière de gestion des espaces verts

Pouvez-vous présenter le service Espaces Verts de la commune ?
Le service espaces verts est composé de sept personnes, qui travaillent en “binôme”, sous la responsabilité de Lionel Mas, aidé par un adjoint (en cours de recrutement). Deux saisonniers ont été embauchés pour la période de mai à octobre, ainsi que deux jeunes pour juillet août.

De nouveaux parterres ont vu le jour. Pour quelle raison ?
Avec Patricia Ponceblanc, conseillère municipale missionnée au fleurissement, et en collaboration avec l’équipe des espaces verts, nous avons souhaité allier le minéral et végétal pour l’embellissement de la ville. Un aboutissement du travail réalisé en amont par deux équipes d’agents mobilisées pour fleurir les ronds-points de la Billonnette et du Beffroi par des compositions de massifs de différentes plantes, couvre-sols, arbustes et fleurs vivaces mellifères… des espèces riches contribuant au maintien des insectes pollinisateurs. Ils sont agrémentés de paillis minéraux, pour protéger le sol de l’évaporation en été, mais aussi protéger la terre des gelées en hiver, créant ainsi de jolis contrastes. Du côté de l’Espace Vaugelas, une autre équipe a planté des rustiques vivaces ne nécessitant que très peu d’arrosage et d’entretien.

Quel fleurissement prévoyez-vous pour les autres quartiers ?
La commune a opté pour la création de “massifs potagers”, avec plantes fleuries et légumineuses. Le but est de proposer des espaces sur l’esprit des “jardins partagés”. Les fruits et légumes seront à disposition des administrés. Le respect de ces plantations, par une cueillette soignée est demandé à tous les futurs utilisateurs.
Pour cet été, les Meximiards pourront découvrir cette expérience sur la Rue de Genève avec deux jardinières plantées en tomates cerise, le carrefour du Ruisseau (tomates, poivrons et aubergines), le Carrefour rue du Moulin et rue de l’Égalité (tomates, courgettes et courges). Ce dernier emplacement fait aussi l’objet d’un test pour l’arrosage : huit amphores en terre cuite seront installées. Utilisées pour stocker l’eau, ces poteries la restituent pendant plusieurs jours par la qualité microporeuse de leur matière, permettant de passer de trois arrosages par semaine, à une seule fois. Si le test est concluant, d’autres massifs seront pourvus d’amphores.

De quel matériel dispose la ville ?
Afin de faciliter le travail des agents une nouvelle tondeuse vient d’arriver aux services techniques ainsi que deux nouvelles remorques. La tondeuse fait du “mulching”, une technique de tonte avec broyages multiples de l’herbe, qui broyée sert d’engrais naturel au gazon. S.C.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here